Le pensionnat

Entrez dans le monde des rêves, mais évitez de faire trop de cauchemars... Entrez dans le jeu où tous les coups sont permis.
 
-41%
Le deal à ne pas rater :
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 cm – 96 Pages Grands ...
14.82 € 24.96 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMar 20 Sep - 22:53

Je suis… outrée vraiment ! Quel grossier personnage ! Il se permet d’entrer comme si de rien n’était dans ma chambre royale ? Mais je vais te me le… ! Bon, surtout je reste zen… Raaaah et puis au diable ces conneries pour rester zen ! Rien de tel qu’un bon bain de sang pour se détendre ! C’est vrai quoi, de quel droit ose-t-il entrer chez moi et faire comme si c’était chez lui tout en visitant comme un touriste. Il fouille dans mon intimité, je suis chez moi ici et je déteste qu’un étranger y mette les pieds.

Je m’apprête à le lui faire remarquer quand il m’arrête d’un geste grossier de la main. Mais non pas obscène, j’ai dit grossier, enfin déplacé ou inapproprié ou… en fait je pourrais sans doute faire la liste des synonymes pour le reste de la nuit, mais j’ai autre chose à laquelle penser. En tout cas s’il veut garder sa main en un seul morceau, il a plutôt intérêt à la dégager vite fait bien fait !

- J'ai vendu mes oreilles contre une promesse Mylady cela marche dans les deux sens, je vous appartient en partie mais si vous croyez que je vais accourir comme le chien à sa mémére il ne faut pas rêver !

Ah vraiment ? Je trouvais plutôt ça chouette comme arrangement… Mais concrètement, il veut dire quoi cette fois ? Et puis ça marche dans les deux sens… ça se discute quand même hein ! S’il continue j’abandonne ses oreilles, après tout des peluches prêtes à exaucer le moindre de mes caprices sans ronchonner par peur de représailles, ça court les rues… euh… enfin je présume ! Et puis de toute façon, je l’ai déjà dit, il me suffit de claquer des doigts pour qu’on m’apporte sur un plateau d’argent ce que j’ordonne, alors ce n’est vraiment pas comme si j’avais besoin d’un louveteau pas fichu d’obéir aux ordres et qui prend un malin plaisir à ne pas me faire plaisir justement ! Enfin soit ! S’il ne veut pas que je siffle, il compte s’y prendre commun le petit malin ?

Et c’est là que, quand je le vois s’approcher de mon lit d’un air trop réjouit et sadique, la même tête que je fais quand je prépare un sale coup, je me dis que ce gamin n’a pas du tout toute sa tête. Sérieusement, il n’est tout de même pas suffisamment givré pour… pour… non il ne va tout de même pas le faire ?! Hiiiiiiiii !!!! Il vient de poser sa main sur mon lit ! Sur mon lit ! Et après on va encore me sortir que je pète un câble facilement mais… sur mon lit sérieusement !

- Je m'installe où ?

Et moi j’ai installé où encore mon dispositif d’urgence pour se débarrasser de parasites vraiment encombrant ? Et le réserve de munitions ? Elle est où ? Et où sont les vivres au cas je devrais faire un siège pour prendre mon lit d’assaut ! Mon dieu, c’est comme si… j’ai presque l’impression de vivre le siège de Troie en direct ! Sauf que les opposants étaient grecques et non un simple loup-garou de malheur, et que la ville était quand même légèrement mon plus grande que mon lit mais mis à part ces légers détails tout est pareil ! Enfin, si on oublie la mer et le côté plage de sable fin mais… on s’en fout de toute façon ! Où sont mes loyaux petits pions ? Et le service pour la vermine, hein ? Pourquoi est-ce qu’il tarde temps ?! Si ça continue à cette allure-là il va… Trop tard. Il s’est installé… sur mon lit… cette fois c’est officiel. C’est la guerre.

Je le regarde, sérieusement sonnée mais il ne me faut pas longtemps pour reprendre la situation en main. Il va me le payer ! Je me jette alors sur lui d’un seul coup, toute griffes dehors, et je le… eh bien en fait je ne fais rien parce que je viens de me prendre les pieds dans le tapis et que je m’étale au sol comme une crêpe.
Je me relève d’un bond en tâchant de garder l’air le plus digne possible avant de le transpercer d’un regard noir.

- Ça… ça tu vas non seulement le payer, mais au centuple en plus…

Cette fois c’est clair… s’il veut la guerre il va l’avoir !

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMar 20 Sep - 23:28

Elle est vraiment belle quand elle s’énerve, Je force un peut mais bon, Comme le dirais ma mère je suis tous les pêcher capitaux réunis à moi tous seul, La gourmandise en faisant parti je m'en donne à coeur joie !

Je décide d'abuser un peut plus en m'affalant sur le lit les bras bien écarter en croix en me prenant réellement pour chez moi, que ce lit est plus confortable qu'un amt de feuille morte et de terre et je sais ce qui le rendrais encore mieux ! Mais avant d’exécuter mon plat je perçoit un léger mouvement et je me redresse sur mes coudes, et la regarde avancer vers moi, une lueur de tueuse passe à travers ses yeux et la partie prend enfin du piquant ce qui m'attire encore plus inexorablement à pousser le vice, des qu'elle arrive je la plaque sur le lit...

Boum... Je la vois s'étaler à cause d'une pliure du tapis et dans un reflex tous ce qu'il y'a de plus naturel je saute du lit et me précipite vers elle, une grande pointe d’inquiétude dans le regard, J’espère qu'elle ne sais pas fais mal. Avant que je lui prenne le bras pour l'aider à ce relever, elle saute quasiment d'un bond.

- Ça… ça tu vas non seulement le payer, mais au centuple en plus…

Je me remet debout de toute ma hauteur et souris de nouveau, espérant qu'elle n'est pas remarquer mon petit moment d'égarement envers elle, elle serais capable de le retourner contre moi... Je rit de la tournure des évènement et me retourne pour m'installer sur le lit, mais en trajet je me dévêtit de moitié, finissants torse nue. Je m'assoit sur le lit et lui lance un petit sourire en coins qui veux tous dire :

- Si je dois payer au centuple, ne faut t'il pas accélérer le jeux cent fois plus vite ?

Oui j'ai bien dit ça, OUI j'ai bien fais des petit rond avec un doigts sur sa couverture, OUI ! en la regardant avec un regard de braise et alors que voulez vous que ça lui fasse ? Enfin moi j'espère certaines réaction mais bon les enfant ne doivent pas suivre ce qui va se passer par la suite dans ma tête, une marée de sang, une gorge tranchée, une pluie de sang. Quoi comment ça vous vous attendiez à autre chose ?

- Venez me faire payer, je vous attend Milady...

J'aurais bien retirer mes chaussure mais j'en ai pas, oui petite habitudes... mauvaise habitude certes mais quand vous marchez sur du verre et que lui ce casse sous vos pieds vous comprendrez ! Avant qu'elle ne fasse tous mouvement je retire les deux vêtement me restant et me transforme...

- Je suis assez impatient Milady...

Bon faut pas pousser le jeux trop loins mais bon je met le coté loups, gros méchant tueur et grosse quenotte de coté et je sort une arme plus térrible ! LA PNSDD autrement dit La Peluche Non Soupsonné D'être Dangeureuse ! je pense ma tête de coté en la regardant avec l'air d'être un chien stupide qui veux jouer, Viens jouer avec moi !
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMer 21 Sep - 22:01

Il se fout de moi, hein ?! Je le menace et lui… lui il se fout à poil ?! Enfin pas complètement, mais pourquoi diable enlève-t-il cette chemise ? D’accord je veux bien qu’il essaye de m’intimider devant les tablettes de chocolats qui vont venir me refaire le portrait, quoi qu’entre nous, ça ne me dérangerais qu’à moitié hein… mais enfin bref ! On ne se déshabille pas pour un rien ! Est-ce que je joue au strip-tease toutes les cinq minutes, moi ? Eh bien non ! Pour la bonne et simple raison que je suis bien élevée moi ! Et aussi parce que ma robe est tellement compliqué à mettre et à enlever que ça serait trop long à faire. Bref, moi je suis normale… enfin ça se discute je sais, mais d’un certain point de vue je suis encore assez normale, surtout comparé à ça… Le « ça » en question désignant le chien fou qui se vautre dans mon lit bien évidemment.

- Si je dois payer au centuple, ne faut t'il pas accélérer le jeux cent fois plus vite ?

Je jette un rapide coup d’œil à ses tablettes. Accélérer ? Volontiers… enfin je veux dire, accélérer quoi au juste ? Et puis c’est quoi ce regard ! Ça devrait être interdit de lancer des regards pareils, surtout sans chemise, ça stimule l’imagination. Bon bien sûr faut vraiment beaucoup d’imagination hein !

- Venez me faire payer, je vous attend Milady...


Je bats un instant des cils avant de me reprendre. Je m’en donnerais presque de baffes ! Lui faire payer, mais je n’attends que ça ! Pas besoin de me comporter en poule aguicheuse, n’est-ce pas ? Je ne suis pas trop mal apprêtée j’espère ! Et mes boucles, dites-moi que mes boucles sont toujours parfaites et puis… enfin je veux dire, mes dagues sont toujours en place, parfait !

Je le regarde en cherchant mon épingle à cheveux, je vais le finir à coup d’épingle, sympa comme plan, non ? M… Mais pourquoi il se transforme en loup saperlipopette ! C’est pas du jeu ! Comment je fais avec mon épingle minable moi ? Et si je tente de le brûler vif, je flambe mes appartements au passage ! Cette tactique est tout simplement déloyale !

- Je suis assez impatient Milady...

L’impatience est partagée… mais bizarrement je n’ai encore jamais été impatiente de me faire réduire en charpie… étrange tout de même. Enfin bon, je ne vais pas commencer à m’interroger sur les qualités mentales de mon futur tapis, après tout qu’il soit fou ou ne changera rien au fait qu’il va bientôt faire partie de la décoration de la chambre, en tant que créature morte évidemment, qui voudrait partager son lit avec une boule de poile impertinente ?!

Je le dévisage une nouvelle fois en tentant de lui lancer un nouveau regard noir auquel il doit être habitué en fait maintenant… je devrais essayer une nouvelle tactique, surtout que la sienne est particulièrement dangereuse… je vais faire passer un loi pour qu’on traque tous les trucs à oreilles du coin, il est temps de se débarrasser des parasites aux regards de peluche, sinon ma santé mentale va en prendre un sérieux coup…
Je sors mon éventail discrètement dans mon dos avant de lui lancer un regard enflammé et je sens mes joues se rosir… Absolument parfait, si je n’arrive pas à lui faire perdre ses moyens avec des regards noirs, et ce n’est pas faute d’essayer, il va donc falloir adopter l’air de jeune fille charmante, quoi que j’avoue que pour le jeune j’aurais pu mieux faire dans le temps et que pour le charmante eh bien… enfin ça été mon truc il y a vraiment très longtemps. Heureusement qu’il me reste le côté fille, après tout c'est déjà ça de gagné, surtout que je ne suis pas encore travestie, enfin je crois…

- Pfff… toute façon le truc des yeux de peluches ça ne marche presque pas alors bon hein…

Ouais, c’est bien ce que je pensais, le charmante ça fait longtemps que je ne l’ai pas travaillé… bon ben j’abandonne la stratégie pour adopter celle du meurtre ?

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeJeu 22 Sep - 18:09

Le regard noir, j'adore, elle montre toute sa puissance ainsi, et cela lui va si bien. Elle est née pour diriger comme pour moi je suis née pour tuée enfin bon, passons ce très léger détails en revu car je la regarde l'air plus beta que jamais en remuant la queue. Elle sort un éventail que je n'avais pas vu auparavant mais avec une robe comme celle la je suppose qu'on pourrais y cacher une valise entière, donc cela ne m'étonne guère, Ce qui m'étonne par contre est le visage qu'elle fais semblant de vouloir de me cacher derrières, le même regard que si j'étais torse nue devant elle et une légère pointe de rose au niveau des joue, c'est bien la première fois que je vois une réaction comme cela quand je me transforme.

- Pfff… toute façon le truc des yeux de peluches ça ne marche presque pas alors bon hein…

La première à réagir comme sa et donc par définition la seul, au lieux de me réjouir comme je ne l'aurais penser, je me recroqueville à moitié sur moi même en me mettant en garde, cela me surprend à t'elle point que je m'attend à je n sais qu'elle fourberie surtout après mon petit vertige d'l y'a dix minutes !

Je m'avance doucement en me remettant les idée en place vers elle tous en évitant de la regarder donc de ce fait en baissant la tête ce qui doit lui fournir une impression de victoire et de supériorité inégalable, quoi que ce que je lui réserve va peut être remettre du niveau :

- Presque pas hein ?

Je m'assoit juste devant elle, remue la queue, rabat mes oreilles et lui fais des yeux de chien battue. c'est le pire des PPD que je peux lui fournir, PPD voulant bien sur dire Peluche potentiellement dangereuse ! Et la presque malgré moi j'ai un jappement plaintif qui me sort du museau et traverse la pièces. Oups je vous jure ce n'étais pas fais exprès et puis vous n'avez pas de preuve non ? donc je suis innocent jusqu’à preuve du contraire, m'enfin ce n'est pas dure de prouver que je suis coupable. Rien qu'a voir la comédie que je lui sort.

Mit le flot de penser à par, je dormirais sur ce lit ce soir ! Elle va profiter de mes oreilles, d'un chauffage et d'une couette plus d'une peluche, et au beau matin d'un homme, Oui bon je contrôle le loup qui est en moi mais quand je me met a dormir je ne contrôle pas forcement la transformation en sens inverse, ce qui m'a valut plusieurs coups de frayeur vous pouvez me croire ! et essayer de vous lécher l'intérieur des cuisses, vous verrez que c'est pas si facile hein !
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeDim 25 Sep - 0:37

Il rêve le pauvre… c’est fou, il a l’air d’y croire tellement. Pour un peu ça me ferait presque de la peine de devoir le chasser, mais évidemment, ça n’est jamais que presque autrement dit, il va vite dégager ! Et puis cette manière de se recroqueviller sur lui-même, c’est tellement chou ! Pour un peu on lui ferait peur rien que pour le plaisir… sérieusement, vous avez déjà vu un loup se tasser sur lui-même comme s’il avait peur ? Eh bien franchement, c’est adorable, on en fonderait presque. Mais une fois encore, seulement presque. Quel dommage pour cette boule de poile, ses yeux de chiens battus ne fonctionneront pas cette fois. Pauvre, pauvre petite chose…

Je le regarde toujours avec ma tête écœurante et rouge comme une écrevisse. Bon dieu ce que je dois avoir l’air stupide ! Enfin, c’est pour la bonne cause on va dire, surtout pour ma bonne cause en fait. Mais je dois avouer que je suis étonnée, pour un peu je l’aurais vu se jeter dans mes bras tête baissée et au lieu de quoi cet andouille de loup à l’air de vouloir fuir. Oh et puis de toute façon je m’en fiche, peu importe les moyens ou la façon, du moment qu’il retourne vite squatter sa chambre, tout ira bien. C’est vrai quoi, il n’a pas une ou deux petites proies sans défenses à aller torturer plutôt que de me chercher des misères ? S’il le veut, je lui fournis même les victimes, on peut difficilement faire plus adorable et conciliante, si ?

Je soupire discrètement avant de me remettre à sourire quand il s’avance tête baissée vers moi. Tiens, il capitulerait enfin ? A la bonne heure ! Bonne décision ! Brave bestiole ! J’ai presque envie de le caresser en adoptant une voix de débile et de dire « ouh qu’il est gentil le chien-chien, mouh qu’il est beau ! ». Sauf qu’évidemment je vais m’abstenir parce que j’ai quand même une image à entretenir. C’est vrai que ça ne fait pas sérieux si la garce de service et psychopathe par-dessus le marché, se met à fondre complètement devient une bestiole qui pourrait la mettre facilement au tapis… quoi que ça renforcerait mon côté folle-dingue, j’aime bien l’idée…

- Presque pas hein ?

Qu’on m’apporte un flingue et des balles en argent dans la minute, y a du loup-garou prévu en steak au menu du soir ! Remarquez, qu’elle soit en argent ou non, une balle tuerait n’importe qui, non ? Ou alors je reviens sur mon idée première de faire du chien flambé mais après ça va encore sentir la friture pendant des jours et des jours, merci bien ! C’est que j’ai l’odorat sensible moi ! Et il peut bien me faire tous les yeux craquants de chien battu du monde, je m’en contrefiche ! Il me cherche, il me trouve, élémentaire non ?

J’écarquille les yeux quand il lâche un jappement. Je pourrais le faire mettre en prison pour tapage nocturne, non ? Ça serait d’ailleurs bien si on avait une prison et une police tant qu’à faire ! C’est décidé qu’on en construise une sur le champ ! … enfin remarquez, si la police commence à s’en mêler, je peux dire adieu à mes activités moi. Donc c’est une mauvaise idée, quoi que si je soudoie le chef… mouais non, mauvaise idée. Bref, je m’égare… où en étais-je donc ? Ah oui ! Quelle idée de japper de la sorte tout de même !

Je m’approche de lui doucement avant de passer un doigt sur son museau qui ose polluer mes royales oreilles. Je glisse mon ongle entre ses deux yeux et j’imite un tireur en formant une arme à feu de deux doigts. Pan, t’es mort. Si seulement ça pouvait être aussi simple…

-Presque… mais ne rêvez pas trop… c’est ce même presque qui m’empêche de céder et qui me dit que je devrais vous loger une balle entre les deux yeux pour que mon problème soit définitivement réglé. Alors… oui presque, mais pas encore.

Et oui, à un presque près, il pourrait remporter la partie, mais malheureusement pour lui, j’ai horreur de partager mon lit. Mauvaise pioche mon gars…

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeDim 25 Sep - 22:09

C'est élémentaire en effet je l'ai chercher j'ai fini par la trouver, elle ne me céderas pas sur le coup du PPD, elle en écarquille même les yeux. J'ai été si choquant que ça ? certes le jappement, ma échapper et si quelqu'un l'entendais au delà de la porte cela serais assez suspicieux... Mais je suis bête moi ou quoi ! Vu la femme que c'est cela m'étonnerais fort que quelqu'un écoute à sa porte, sauf s'il est suicidaire, ou masochiste.

une pensée hilare me prend, je l'ai espionner, malmener et traité de toute les manière que ce soit toutes la journée et je m'invite même dans SA chambre, je m'affale sur SON lit et essaie de la forcer pour que je dorme dans cette dite chambre. Je suis quoi moi vous croyez ?

Elle ce penche vers moi avant de ne me poser un doigts fraie sur mon museau, vous savez comme dans les film ou ont fais cchhuuuuuttttttt... non vous ne voyer pas ? vive la culture général alors... Je m'égare deux secondes le temps de mes divagation personnel, juste le temps qu'elle à besoin pour faire semblant d'avoir un pistolet et de tirer sur ce qui est mon entre yeux, oui expression bizarre n'es ce pas ? By Victor ! Elle aurais eu une vrai arme elle aurais retaper sa moquette et son mur entièrement, donc je ne m’inquiète que peut elle ne me fera pas de mal ici, enfin pas de mal visible.

-Presque… mais ne rêvez pas trop… c’est ce même presque qui m’empêche de céder et qui me dit que je devrais vous loger une balle entre les deux yeux pour que mon problème soit définitivement réglé. Alors… oui presque, mais pas encore.

Donc si mon cerveau reformule bien la phrase, je suis PRESQUE sur de dormir ici, ce qui est une bonne nouvelle si on est dingue comme je le suis ! Mais par contre le presque est assez problématique j'ai jouer une de mes dernière carte "mignon" sous cette forme. Oui c'est embêtant et comme je déteste les chat ce que je vais faire me hérisse le poils d'avance, mais une fois qu'on joue il faut ce donné à fond non ?

-Il reste donc une chance...

Je remonte juste ma tête doucement et la erreur de placement de sa mains, elle me caresse la tête et je fais exprès de fermer les yeux et de bien forcer pour qu'elle me caresse le pelage, propre et soyeux, meilleurs que toute les texture que vous pourrez trouvez et encore une fois By Victor !

Mais le temps de la plaisanterie à assez durée, le presque va être atteint sinon il me reste une solution et je ne la trouve pas à mon goût, ce qui est donc comme vous vous doutez quelque chose de très très TRÈS étrange. Mais néanmoins je la prépare, j'avance vers une pièce, dont l'odeur me fait penser que c'est sa salle de bain et je m’arrête devant la porte en tournant ma tête pour la regarder.

-Le pelage étais à votre goût ou encore avec un peut d'imperfection Ma Reine ?

J'incline la tête doucement après ma formule de politesse royal, juste ce qu'il faut ni plus ni moins pour gâter son ego.

Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeDim 25 Sep - 23:49

Je me demande bien pourquoi il a l’air presque joyeux d’un seul coup, c’est suspect et ça flanque la chair de poule ! Il me prépare quoi comme nouveau sale coup tordu celui-là ? Pas que j’ai peur, hein ! Mais franchement… vous avez déjà vu un loup de cette taille qui commence à avoir l’air un peu trop content à votre gout ? Non ? Eh bien c’est une bonne chose, je ne vous le conseille vraiment, mais vraiment pas du tout ! Par contre il n’a pas l’air plus à l’aise pour autant, c’est bien ! Non mais, il se rend compte que si j’avais une arme, une vraie sous la main, il tapisserait la chambre à coucher depuis belle lurette ? Il y a de ces inconscients dans le monde tout de même !

-Il reste donc une chance...

D’accord, j’avoue, j’aurais peut-être dû m’abstenir de dire presque. Il n’a pas l’air d’avoir bien capté le message lui… Quand je le menace de lui loger une balle entre les deux yeux, il devrait peut-être le prendre un peu au sérieux, je dis ça je dis rien, hein ! Bon alors soit j’ai affaire à un suicidaire, soit à un crétin fini… bizarrement j’opte plus facilement pour la seconde proposition plutôt que la première, allez savoir pourquoi… Par contre… je voudrais tout de même qu’on m’explique pourquoi je me retrouve en train de le caresser comme un brave et gentil toutou ? Ça fait remonter de vieux souvenir… je me rappelle encore de ces longues après-midi d’été où je gambadais joyeusement avec mon fidèle Tobby… aaaah mon Tobby ! Ce qu’il était chou, c’était mon ami, mon confident, mon… je regarde vraiment trop de feuilletons ces derniers temps ! Pour un peu je me retrouverais à la place de cette tarte de Laura dans la petite maison dans la prairie. Ouh, ça fiche la chair de poule ça ! Comme si j’avais jamais gambadé joyeusement avec un quelconque chien dans mon enfance ! Pfff ridicule comme idée, vraiment !
Bref, je me retrouve donc à caresser cette boule de poile et je me demande bien comment ça a pu arriver. Rooh et puis je ne vais me plaindre, c’est fou ce que c’est agréable au final, pour un peu je pourrais vraiment retrouver mon chien Tobby qui n’a jamais existé. Comme c’est touchant ! Quelqu’un à un mouchoir dans la salle ?

Tout perdue dans mes pensées de chiens inexistants, je ne remarque même pas qu’il se soustrait à mes caresses pour aller se planter devant ma salle de bain. Enfin si, je le remarque, mais après quelques minutes d’intense réflexion seulement.

-Le pelage étais à votre goût ou encore avec un peut d'imperfection Ma Reine ?

Ma Reine ? Han il sait parler aux femmes ! Pour un peu je me mettrais presque à ronronner ou à roucouler je ne sais pas trop… Mais qu’est-ce que je raconte moi ? Bien sûr que son pelage est bourré d’imperfections, comme ça, ça me donne une bonne raison de le virer de ma chambre, je n’autorise que la qualité haute gamme à entrer dans mes appartements, déjà que là je lui fait une fleur…

Je lui lance un regard dédaigneux avant de soupirer longuement en mesurant mes chances de pouvoir me battre contre ce truc de poils énorme sans faire brûler mon logis et sans toucher mon odorat sensible. Les chances paraissent plus minces tout d’un coup, mais s’il le faut, j’appelle mes petits pions à la rescousse !

Je lui jette un nouveau regard de biais avant de ranger brusquement mon éventail. Ouh que je n’aime pas ça, il est trop poli, beaucoup trop poli, ça ne lui ressemble vraiment pas ce brusque retournement. Qu’est-ce qu’il me prépare comme coup tordu cette fois ? Et pourquoi diable reste-t-il planté devant ma salle de bains ? Si je dois aller au petit coin, je fais comment moi, hein ? Il y a pensé à ça non mais oh ?!

-Un peu ? J’aurais dit beaucoup moi ! Franchement, comme si ma royale personne pouvait se contenter de si peu…

Pour un peu j’aurais presque honte de moi, dans le genre pimbêche j’ai toujours été pas mal, mais alors là… dans le genre bêcheuse et snob, je remporte la palme d’or haut la main !

-Et puis qu’est-ce que vous faites là ? C’est pas que tout ce petit cirque commence à me taper sur le système hein…

Non mais c’est vrai quoi ! Il m’ennuie à la fin lui ! Et puis d’abord j’avais rien demandé moi, je voulais juste passer une journée tranquille avec pleins de nouveaux pions normaux, et j’insiste sur le normaux !

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeLun 26 Sep - 0:12

Bon j'avoue ne pas être surpris par ça réaction, elle est combler mais méfiante comme pas deux, passé du loup agaçant à l’extrême pour revenir sur un roucouleur de première n'est pas vraiment bien jouer...

-Un peu ? J’aurais dit beaucoup moi ! Franchement, comme si ma royale personne pouvait se contenter de si peu…

Elle à du culot là quand même, elle me place des coups bas les un après les autres et en plus elle ment, bah c'est vrai quoi vous avez déjà vu quelqu'un prendre autant son pieds à caresser une grosse boule de poils et ensuite à lui dire que c'étais horrible ? nah mais je vous jure ! ça pourrais presque m'hérisser le poils si m'a petite étincelle d'idée, n'avais pas germer depuis que je l'ai eu...

-Et puis qu’est-ce que vous faites là ? C’est pas que tout ce petit cirque commence à me taper sur le système hein…

Exactement ce que je suis en trin de penser, qu'elle me laisse deux minutes et je lui joue le tours le plus déloyal qui soit ! Je me retourne et pouf a moitié de rire en poussant la porte du museau et me met à entrée dans la salle de bain.

-Si je lave cette fourrure les imperfection vont partir et vous aurez la meilleur peluche au monde.

Oui oui vous avez bien entendu ! laver, mais je me ferais chasser aussitôt si je prenais une douche dans cette forme, la douche bouché par mes poils, l'eau partout, la puanteur du chien mouillé imprégnant toute la chambre, donc à votre avis que vais-je faire ? Je me met hors de sa portée de vision sachant très bien qu'elle viendra voir ce que je fais et je me transforme, me révélant, nue comme un vert et souriant à l’extrême.

Pour un peut je lui dirais de venir voir, mais elle va venir par elle même vu que je l'exaspère autant, elle va rentrer dans la salle de bain et me voir nue, de dos encore heureusement mais nue tous de même, la bête toute mignonne n'a pas marcher je tente donc autre chose n'es ce pas normal ? non ? bah allez vous faire shampuinner !

Shampoing... maintenant qu'elle à du entrer ou du moins me voir je saute dans la baignoire que je trouve gigantesque et allume l'eau chaude suivie de l'eau froide pour réglé à une température très chaude pour que la buée evahisse progressivement la salle de bain.

-Je pense que cela devrais vous convenir non ?

ambiance de charme, chaleur, un homme nue. Qui ne tente rien n'a rien. pour un peut j’espérais qu'elle me rejoigne !




Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeLun 26 Sep - 21:35

J’avoue que je savoure mon petit effet à l’avance, il me laisse même un gout agréable dans la bouche, presque comme une victoire. Bien sûr la victoire n’est pas encore là, mais elle ne saurait tarder, je gagne toujours, c’est l’évidence même. Il va finir par se lasser, ils finissent toujours par se lasser. Mon tempérament leur mets les nerfs en bouillie et ils finissent par aller agoniser quelques mètres plus loin, loin de moi. Plutôt pratique n’est-il pas ? Quelle merveilleuse soirée, vraiment. Non seulement je viens de gagner un cavalier digne de ce nom, mais en plus dans dix minutes maximum il va finir par péter un câble, si la vie n’est pas belle après ça, je ne sais pas ce qu’il me faut de plus ! Par contre… je voudrais tout de même qu’on m’explique son obsession avec ma salle de bain, je veux bien qu’elle est superbe, spacieuse et royale, mais tout de même, pas besoin d’entrer dedans à moitié mort de rire ! Saleté de loup.

C’est donc ainsi que je regarde entrer dans ma salle de bain absolument parfaite cette masse de poils qui va me la démolir à grands coups de pattes. Je ne suis pas vraiment maniaque mais tout de même… si je retrouve jamais l’un de ces fichus poils sur mon carrelage, le tout sera accompagné de tâches de sang ! Non mais c’est vrai quoi ! Et puis qu’est-ce qu’il compte faire dans cette salle de bain. Ne me dites tout de même pas qu’il serait assez idiot pour faire ça ! Parce que si jamais c’est le cas non seulement il y aura des poils et du sang, mais il y aura carrément un macchabé dans la douche !

-Si je lave cette fourrure les imperfection vont partir et vous aurez la meilleur peluche au monde.

Et merde, il va vraiment oser… l’inconscient. Je crois bien que je reste plantée là quelques minutes, trop choquée sans doute pour vraiment réaliser. Il va vraiment faire ça ! Il va vraiment oser se douche dans ma salle de bain ! Mais il est complètement fou ! Il est suicidaire, masochiste, une véritable andouille, un… C’est décidé, je vais le tuer !

Je m’approche donc joyeusement et résolument vers ma table de nuit avant d’en sortir mon tout nouveau calibre flambant neuf. Il n’a même pas encore servit, quel veinard il fait ce chien mouillé. Il va avoir l’honneur d’inaugurer mon nouveau bijou… Et qu’on ne vienne pas me sortir que les armes à feu ne conviennent pas à ma personne, comme le nom l’indique les armes à feu, font très bon ménage avec mon élément. Bref, une balle entre les deux yeux et bye-bye le parasite. Et qu’on ne vienne pas me dire que je n’ai pas de cœur ! Tout d’abord j’en ai un même s’il faut bien le chercher et qu’il est de pierre et ensuite, c’est de sa faute s’il va mourir. C’est la goutte d’eau qui fait d’aborder le vase !

Je m’avance donc vers la salle de bain et au moment de franchir la porte, j’avoue être quelque peu déstabilisée. C’est sûr que pointer le canon d’une arme sur un mec nu de dos, alors que vous vous apprêtiez à tirer sur un chien poilu de pleine face, ça a de quoi vous faire perdre temporairement vos moyens. En plus il l’a fait exprès, j’en suis sûre ! Et après on m’accusera encore de prendre du bon temps ! Mais là c’est pas de ma faute, mais alors là, vraiment pas du tout !

-Je pense que cela devrais vous convenir non ?

Ben il faut bien que j’avoue que l’ambiance est pas mal et que ça donne envie de prendre un bain, surtout avec toute cette buée, mais les affaires passent avant le plaisir, non ? Et il n’a pas vraiment l’air de se rendre compte qu’un canon de métal l’a en joue. C’est fou ce qu’il est inconscient tout de même, non ?! Et puis d’ailleurs, maintenant que j’y pense… pourquoi j’ai l’impression qu’il a vraiment l’air de se croire chez lui celui-lui là ?! J’ai la gâchette qui me démange vraiment d’un seul coup !

-Me convenir, oh mais très certainement ! D’ailleurs si en plus de ça vous pouviez avoir l’extrême obligeance de dégager le plancher ou de mourir sans faire trop d’histoires ça m’arrangerait encore plus !

Bon évidemment je n'ai pas fais exprès de laisser tomber mon arme au sol et je me maudits déjà pour ça, mais tant qu'à faire, je vais lui laisser une chance de s’en aller en douceur sans recours à la violence, et puis ça serait un crime de tuer sur un si beau mec une si jolie peluche, non ?

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMar 27 Sep - 0:37

Je sourit en savant très bien dans qu'elle rage elle pourrais ce trouver, je squatte sa précieuse salle de bain, et prend même une douche, quoi que je l'ai bien mériter non elle m'a fait rôtir le bras. Pardon ? Oui certes j'ai mit le bras au feu de moi même certes mais bon ce n'est qu'un détail sans importance !

Pas mal le réglage de l'eau, elle me coule le long du corps en me détendant chaque muscle et en retirant toutes impurter laisser par la journée je doit dire que c'est très agréable, la buée me rend nostalgique et je me demande bien si la vu lui plait...

-Me convenir, oh mais très certainement ! D’ailleurs si...

ça lui plait, c'est un bon début mais il faut que j'évite de me réjouir trop tôt avec elle tous est possible...

-...en plus de ça vous pouviez avoir l’extrême obligeance de dégager le plancher ou de mourir sans faire trop d’histoires ça m’arrangerait encore plus !

Ah... la victoire est à ma portée si elle pète un boulon à ce stade je vais remporté la partie et assez vite, plus vite que je ne le pensais par ailleurs. Un bruit métallique me sort de ma transe et je retourne ma tête violemment en regardant ce dit objet métallique par terre... Calibre 9, avec très certainement des balles pleine mais pas en argent, qui soit dit en passant est juste très douloureux mais non mortel. Un seul loup garou à trouver comment ce suicider et l'a enseigner à tous ceux de son espèce mais bon je ne vais pas libérer cette info à une dame de son rang elle serais capable de l'utiliser contre moi. Brefff...

J'explose de rire en retournant ma tête, non mais elle me sous-estime ou quoi ? Bon ça pourrais me faire très très mal et me rendre inactif pendant des jours, mais le bûcher fais bien plus mal, ça je peut en jurer ! quoi qu'en y réfléchissant si je pouvais éviter de me faire tirer dessus j'aimerais bien, j’éteins l'eau et je me tourne vers elle.

Oui je suis très pudique ! enfin un peut... pas beaucoup certes, mais bon je met tous mes... atouts de mon coté non ? OUUIIII en plus chui un vantarrrr !! la je penche la tête sur le côté et je lui souris agréablement en tendant une main vers elle.

- Vous viserez mieux si vous étiez plus proche non ? Que diriez vous de vous ra...pro...cher un peux ?

très bien dit, justement doser et mon regard enflammer est comme toujours, pront à faire de l’effet presque instantanément, oui mes chevilles vont bien merci. Je ferme mes doigts tous doucement pour lui montrer mon " désir " de mourir euhhh... de continuer la jeux voyons. Maintenant qu'elle à un jolie pistolet le jeux va devenir un peut plus dangeureux et c'est parfais et évidement si on veux jouer bah...

- Et enlever le cran de sécurité Milady.

C'est plus pratique pour tirer une balle non ? et pourquoi une ? je la voit bien me tirer une balle dans chaque membres visible, pas mal. et tous le sang partirais dans la douche à l'eau magnifique non ?

Je sent que la suite va ce pimenter !
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMer 28 Sep - 0:37

D’accord, j’avoue que j’ai dû faire appel à tout mon sang-froid pour ne pas lui sauter dessus, mais je ne l’ai pas fait, juré ! J’avoue aussi que ce n’est pas l’envie qui m’a manquée, parce que zut quoi, c’est pas tous les jours qu’un individu de sexe opposé ne prend pas ses jambes à son cou à me voyant débarquer avec une arme. Réaction assez inattendue d’ailleurs… Pourrait-on avoir l’obligeance de m’expliquer pourquoi ce dingue s’est mis à rire ? Il a tendance à avoir de ses réactions assez bizarres tout de même… est-ce que quelqu’un de normalement constitué et ayant toute sa tête se mettrait à rire dans pareille situation ? Enfin au moins j’en suis persuadée maintenant, il est complètement malade. Remarquez c’est plutôt amusant de se découvrir des points communs avec les autres, je devrais essayer plus souvent tiens !

- Vous viserez mieux si vous étiez plus proche non ? Que diriez vous de vous ra...pro...cher un peux ?

Et là j’avoue également que j’aurais bien voulu prendre lâchement mes jambes à mon cou. Parce que quelqu’un d’aussi fou de moi, ne peut pas être une bonne fréquentation. C’est un fait établi, si je me rencontrais moi-même, je fuirais tout simplement, logique n’est-ce pas ? Mais en même temps j’ai aussi eu envie de me rapprocher et personne n’aurait pu me le reprocher n’est-ce pas ? Enfin à part moi je veux dire, et tandis que je me traitais mentalement d’idiote et de tout le reste, je me suis avancée un sourire aux lèvres en ayant ramassé mon arme au préalable. C’est qu’il me nargue le petit loup, à moins qu’il tente de me faire craquer en essayant de me draguer ? On a déjà vu plus original comme méthode pour réussir que de coucher avec son patron, non ?

- Et enlever le cran de sécurité Milady.

Je le regarde froidement. Me prendrait-il pour une fille sans cervelle ? Bien sûr que j’ai enlevé le cran de sécurité ! Il suffit de regarder pour voir que je l’ai enlevé le cran de sécurité ! Regardez, il suffit de voir là et on voit bien que j’ai enlevé le cran de sécu… ah non en fait. Tiens, j’aurais pourtant juré l’avoir fait ! Et pourtant force est de constater que eh bien non, je n’ai pas enlevé le cran de sécurité. Bon c’est donc officiel, j’ai loupé la distribution des cerveaux de la soirée.

Je le regarde donc avec un grand sourire assuré avant de remettre de l’ordre dans cela et d’enlever le cran. Voilà, maintenant si je lui tire dessus… ça va faire des tâches ! Des tâches ! Zut et moi qui vient à peine de faire refaire la salle de bain à cause de cette horrible tâche rouge qui clochait sérieusement avec le décor de marbre blanc parce que je n’avais pas réussi à la faire partir. C’est que j’ai tendance à trop vite m’énerver. J’ai le sang chaud, que voulez-vous ! Mais tout de même, cette histoire de tâches me tracasse, c’est que je commence à faire un trou intersidéral avec les finances moi ! Et si je n’ai plus d’argent eh bien… eh bien adieu le luxe ! Mon dieu mais quelle horreur ! Il est impératif d’assénir les finances de l’état et rapidement qui plus est ! Au diable donc les méthodes violentes et disons bonjour aux pourp… pourparlers ! Ça existe encore ça au fait ? Bah tant pis, on s’en fiche !

-Tous les conseils du monde ne vous épargneront pas, ils ont même tendances à vous rapprocher d’une mort presque certaine. Sauf si vous dégagez rapidement bien évidemment…

Je m’approche de lui juste assez pour pouvoir le toucher sans le faire avant de lui lancer un sourire étincelant et de lui coller le canon entre les yeux, sans tirer encore toutefois, nous sommes entre gens civilisés n’est-ce pas ?

-Ah moins que vous arriviez à vous en tirer avec une pirouette, mais j’en doute vraiment vous savez… Et puis on ne fait jamais remarquer à une dame qu’elle se trompe quelque part.

Ce que j’aime les pourparlers tout de même, ce sentiment de confiance sans menaces ou autres, c’est tout de même exquis !

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMer 28 Sep - 10:57

Voila maintenant la guerre des tâches va pouvoir commencer et même si cela semble l'agacer que j'ai remarquer cette petite étourderie, elle pourra au moins ce venger maintenant. Remarquer le petit avantage que je lui offre c'est que un coup de poire de douche avec de l'eau bien chaude et le sang s'évacueras sans aucun soucis dans la douche.

Je préfère quand elle me fait ce genre de sourire je suis sur de pouvoir m'attendre à quelque chose d'agréable, enfin agréable dans le sens excitant et de mortellement dangereux, oui que voulez vous je suis comme ça hein... Elle est belle quand elle souris elle devrais le faire plus souvent, même si pour cela elle doit tenir une arme dans les mains, c'est un prix chère certes mais pour le moins intéressant !

-Tous les conseils du monde ne vous épargneront pas, ils ont même tendances à vous rapprocher d’une mort presque certaine. Sauf si vous dégagez rapidement bien évidemment…

Conseil ? nan je vois pas de quoi elle parle... jurer j'ai dit le cran de sécurité que pour mon mal personnel je ne la visais pas particulièrement ! et si je peut mourir de la main d'une si belle jeune fille allons bon... c'est pas si terrible non ? Par contre dégager ? il en est hors de question ! elle est sur le point d'éclater et de faire une bêtise, quand on s’énerve on s'emporte et on en oublie l’essentiel, dans le cas présent moi qui suis de temps à autres un peut dangereux... N'oublions pas que je suis tous sauf quelqu'un de civilisée...

-Ah moins que vous arriviez à vous en tirer avec une pirouette, mais j’en doute vraiment vous savez… Et puis on ne fait jamais remarquer à une dame qu’elle se trompe quelque part.

Exactement ce que j'avais dit l'erreur est la, s'approcher à porter de griffe... faut vraiment être folle ou ne pas me connaître... à votre avis c'est le quel des deux cette fois ci ? je presse légèrement mon front contre le canons en souriant comme si j'allais exploser de rire, je tourne la tête légèrement en pouffant de rire et lui montre ma tempe... non pas encore de tir.

- Vous attendez quoi ?

Je lui attrape la mains doucement et lui aide à mettre le pistolet sous ma gorge comme ça si elle tire, elle est sur de pouvoir faire des dégâts, même si cela la encore rapprocher de moi de plus d'un pas et que... Oups et mince alors mes ongle ce sont un peut tailler, j’espère qu'elle ne le remarque pas, moi qui fais des effort pour me controler tous de même c'est frustrant !

-Tirez.

Je lui presse un peut la main en la regardant sérieusement, elle va le faire j'en suis sur elle seul auras le courage de ses actes. alors qu'elle tire !

- Tirez ...

Je lui attrape le bras et l'attire contre moi pour la serrez dans mes bras tendrement, toujours le canon présent, mais au moins si je meurs je meurs avec quelque chose de beau dans les bras et j'aurais peut être le temps de l'emmener avec moi qui sais, je serre un coup... crac plus de vertèbre, j'aime l'idée mais sur qu'elle la partage avec moi. Je pousse la tendresse à un point plus fort et certainement plus agacent pour elle je pose mon front contre le sien et ferme les yeux comme si elle ne représentez aucun danger pour moi et je lui souris.

Nous ne pouvons rien faire contre la mort si ce n'est de lui sourire... j'adore cette phrase.


Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMer 28 Sep - 20:17

J’ai tiré. Et je pense d’ailleurs lui avoir fait légèrement mal au passage. Même pas exprès en plus. Le coup est parti de lui-même, presque malgré moi. J’avoue que sur le coup ça m’a fait du bien et l’instant d’après j’en étais presque choquée. J’étais pourtant censée passer aux pourparlers ? Elle était ma belle théorie sur la paix dans le monde ? Paix sur terre aux hommes de bonne volonté… ouais en même temps je n’y ai jamais cru. Pas étonnant que tout soit allé de travers. N’empêche je n’aurais jamais cru que le coup serait parti si facilement. Je veux bien que je suis tordue et que je tue pas mal de gens, mais là c’est presque allé trop vite, pas le temps de savourer l’effet. Mais en même temps il l’a un peu cherché non ?

#flash back#

Je voudrais qu’on m’explique ce qui cloche chez ce garçon à l’air tout à fait normal au premier abord… pourquoi diable s’obstine-t-il donc à me chercher ? Et surtout pourquoi est-ce que cette andouille pose de lui-même son front contre le canon, hein ? Je vous le demande sérieusement ! En riant presque en plus ! Quel taré ce type tout de même ! Je ne suis pas sûre que le fait de l’avoir côtoyé pendant quelques heures me rendra ma santé mentale, je pense qu’au contraire, il l’aggrave davantage ! Il est complètement fou, non ? Quelle personne saine d’esprit s’offrirait elle-même en en victime à son bourreau ? Et que le premier qui me sort que le syndrome de Stockholm touche beaucoup plus de monde qu’on ne pourrait le croire, aille se pendre tout de suite !

- Vous attendez quoi ?

D’avoir affaire à une « victime » un tout petit peu plus normale peut-être, avec des réactions normales par la même occasion… ce n’est absolument pas le genre de proies que je commande d’habitude ! J’avais demandé une petite chose fragile et inoffensive qui hurlerait pour un rien, pas un type ironique et indiscipliné qui se paye ma tête toutes les cinq secondes ! Y a moyen d’échanger ? Bref, donc j’attends quoi ? C’est vrai bonne question, qu’est-ce que j’attends pour lui tirer dessus ? La chute des feuilles ? Pas de bol, c’est passé, faudrait attendre l’année prochaine et je ne suis pas sûre que mes nerfs tiennent le coup après un an passé en la compagnie du psychopathe de service. C’est vrai quoi ! C’est mon rôle à moi d’abord !

Je le regarde avec des yeux ronds tout en reculant d’un pas alors qu’il me rapproche davantage de lui en plaçant mon arme sous sa gorge. Pour finir ça serait peut-être bien ce syndrome à la noix, j’ignorais que j’avais autant de charme ! Héhé, c’est bon à savoir… Bon mis à part mes conneries, qu’est-ce qui lui prend à ce type ? Il tient tant à mourir ? Parce que si c’est le cas, je connais un bon spécialiste en suicide… il trouve toujours la méthode pour mettre fin à une longue vie qui ne vaut plus la peine d’exister la mieux adapté pour chaque personne. Par exemple si la personne aime se faire voir, il lui trouvera un suicide théâtrale, du genre sautant de Big ben ou un truc dans le genre. A l’inverse pour les timides il a plutôt tendance à leurs trouver une jolie chambre d’hôtel. Quel brave type tout de même… Moui enfin revenons-en à nos moutons ! Ce loup-garou est barge ! Tiens, il a dit quelque chose ? J’ai cru comprendre « tirez », mais ça n’est pas possible qu’il l’ait dit, n’est-ce pas ?

- Tirez ...

Je retire ce que j’ai dit, il n’est pas barge, non… il est complètement malade ! A ce stade là on ne peut plus soigner depuis belle lurette ! C’est pas un psy qu’il lui faudrait consulter mais plutôt toute une équipe ! Et un expert en suicide ne lui serait d’aucun secours ! Là, à sa place, j’irais me pendre directement pour plus de facilité ! Surtout qu’en plus il se permet de toucher ma personne ! Il me serre comme on le ferait avec son ours en peluche ! Oui, il sert Dia alias Terminator, alias moi comme on le ferait avec nounours ! Et puis ensuite il pose son front contre le mien comme… comme le ferait un parent ou un compagnon ou n’importe quoi d’autre ! En souriant en plus, en souriant !

#fin du flash back#

C’est là que j’ai tiré. Simplement, une petite détonation de rien du tout, puis un silence assourdissant et enfin le bruit fracassant du métal de mon arme entrant en contact avec le sol. Bah oui que voulez-vous j’ai été surprise moi-même de lui tirer dessus aussi rapidement, presque comme si j’avais simplement appliqué le principe d’action-réaction et l’instant d’après j’ai lâché l’arme comme si elle m’avait brûlé la peau, chose tout à fait ridicule, rien ne me brûle, rien ne me consume.

Je lui ai lancé un regard choqué, sans trop savoir pourquoi parce qu’après tout, j’ai déjà tué de sang-froid à de nombreuses reprises, c’est comme un jeu pour moi. Certains jouent aux échecs, d’autres préfèrent courir après un ballon et bien moi je cours mais après les futurs cadavres, charmant non ? Alors quand je l’ai regardé, j’ai d’abord été surprise par ma réaction, puis ensuite presque chagrinée de voir que je l’avais sacrément loupé. Disons que je ne sais par quel miracle, et ce type est un sacré veinard, au moment où il serré dans ses bras, j’en ai été tellement abasourdie que j’ai dévié mon arme vers son épaule gauche avant de tirer. Pour un peu je m’en voudrais vraiment. Comment j’ai pu le louper aussi facilement à cette distance ! A l’heure qu’il est, sa euh… cervelle devrait être répandue dans ma salle de bain, appétissant n’est-ce pas ? Bah avec un peu de chance j’ai tiré suffisamment proche du cœur ? Et le seul mot que j’ai réussi à lâcher a su montrer toute l’étendue de mon vocabulaire avec un raffinement et une classe pas possible.

-Merde.

Je trouve que je peux être tellement loquace tout de même, et on me comprend tellement bien !

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeDim 2 Oct - 1:06

Sourire a la mort... oui certes la phrase est jolie mais le faire est beaucoup plus compliquer même si elle m'aide un peut à cette tache, oui sourire à une folle... Bah quoi entre fou ont s'entant bien non ?

PAN !

un soupire de soulagement se retient entre mes lèvres, oui oui j'ai bien dit soulagement, j'ai manquer de me faire tirer une balle dans le crane, alors dans l'épaule gauche, j'ai connu pire... enfin je croit, je suis plus sur, attendez je vais fouiller ma mémoire intersidérale !

...

...

Ding, oui je croit que le bûcher en 1842 à été bien pire, je me souvient pas bien je me suis endormi au milieu... c'est embetant, ça va laisser une méchante marques sur la peau et tous ce sang... c'est sexy euuh gore et répugnant hum hum...

-Merde.

Haha ! qu'elle vulgarité soudainement, le faite qu'elle est perdu son arme, que je soit le premier qu'elle doit tuer de sang froid et qui sourie en faisant un gros calinou ? plein de chose rende cet scène comique vous trouver pas ? Bon il est temps de ce retirer cet balle est commence à me brûler la peau et le coeur n'est pas très loin donc autant faire ça rapidement.

Je lui sourit et me met à l'embrasser pour lui éviter de devoir regarder, un grognement me monte la gorge mais je ne coupe le baiser qu'après le bruit de sussions qui signifie que mes doigts on retirer la balle, j’interromps je baiser et me retire de son étreinte, oui oui bien sur je ne la retenais plus par force hein... Je regarde la balle à la lumière et rit un peut ce qui vaut un léger filer de sang qui atterrit parfaitement dans la baignoire, bof aucune marque d'argent, pas d'éclat, la balle pourrais être presque parfaite si elle ne venais pas de me perforer la poitrine.

- Cela vous faisais tellement de peine de me perdre que vous en perdez votre vocabulaire, je suis flattée milady.

Bon je la charrie un peux pour lui faire reprendre le cours de la partie car j'ai l'impression qu'elle est traumatiser et sa robe tachée de sang rend très bien dans cette pièce d'une blancheur chirurgicale.

- Cet robe vous ci à merveille Ma reine, il à exactement la teinte qui vous convient, par contre vous en avez un peut là...

Je m'approche d'elle doucement et je lui lèche tendrement le bord de la joue droite. Je suis vraiment une enflure.... non ?
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMar 4 Oct - 21:22

Quel… quel goujat ! Embrasser de la sorte une dame de mon rang, mais il n’a pas honte ? Et puis je voudrais bien savoir comment diable il a pu échapper à sa mort certaine ?! Parce qu’à cette portée, on devrait le ramasser en petits morceaux à l’heure qu’il est. Une jolie bouillie de garou, appétissant n’est-ce pas ? Alors je voudrais qu’on m’explique sur le champ comment j’ai pu le rater aussi facilement ! Ce type n’est pas « humain » il est pire que superman, increvable je vous dis ! Même pas de point faible ! Sale type, il pourrait faire semblant de gigoter en agonisant sur mon pavé, non ? Au moins ça ajouterait du piment, mais non il se contente de m’embrasser… Mon dieu, un gars du petit peuple vient de m’embrasser, un subalterne ! Je sens que je vais finir par défaillir à cette allure-là… Trop d’anomalies dans cette rencontre, plus qu’il n’en est supportable. Il cherche à me tuer je vous dis ! Je dois avouer que le coup de la crise cardiaque, on ne me l’avait encore jamais faite… très fort ce cavalier. Mais loupé pour l’attaque, c’est qu’il n’embrasse pas mal du tout l’animal ! Ça aurait pu être pire, alors oui j’avoue j’en ai profité. Après tout ça fait depuis bien longtemps qu’on ne m’a pas embrassé de la sorte. Depuis… depuis… enfin depuis longtemps quoi !

J’ai passé mes bras autour de son cou, retenant un haut-le-cœur en attendant le bruit de succion, vraiment peu ragoutant. D’habitude mes proies tombent proprement et ne tentent pas de s’enlever les balles toutes seules, elles meurent gentiment sans se débattre et faire d’histoire. Remarquez, d’habitude je leur tranche la gorge, difficile de tenter de recoudre tranquillement, n’est-ce pas ? Alors je me suis dressée sur la pointe des pieds en passant outre l’infâme bruit qui me donnait envie de… enfin bref ! et j’en ai profité. Pleinement je dirais même. Je l’ai presque lâché à regret, mais presque évidemment ! Une dame n’embrasse pas le petit peuple, n’est-ce pas ? C’est après que j’ai eu à nouveau des envies de meurtres, il a rit ! Rit en regardant la balle qui a failli le tuer ! Ce type est fou, mais je n’ai pu m’empêcher de sourire, c’est presque sorti comme ça, je ne m’y attendais pas. Par contre j’ai fait la moue en voyant le filet de sang se mêler à l’eau, y avait pas intérêt à avoir de tâches après…

- Cela vous faisais tellement de peine de me perdre que vous en perdez votre vocabulaire, je suis flattée milady.

Et vas-y, lances-toi des fleurs chéri… comme si le fait de le perdre pourrait m’affecter de la sorte, n’importe quoi. Je n’ai besoin de personne, les gens viennent puis partent dans une vie. Ça n’arrête jamais, on fait à peine une rencontre qu’elle n’est déjà plus qu’un lointain souvenir. Ça ne m’affecte pas, la vie est faite ainsi. Les gens viennent et puis ils partent, c’est ainsi. Sa perte ne pourrait donc pas me faire de mal. Je n’ai pas de peine pour les autres, je n’éprouve pas ces sentiments si futiles.

Je jette un coup d’œil au sol avant de manquer tomber dans les vapes en voyant l’état désastreux de ma si belle robe. Bon dieu quelle horreur ! Et quel gâchis, une si jolie chose destinée aux ordures. J’en serais presque chagrinée, mais là, je suis surtout choquée et je pense que mon cerveau vient d’attraper un gros bug. Et après on se demande pourquoi j’ai horreur des tâches !

- Cet robe vous ci à merveille Ma reine, il à exactement la teinte qui vous convient, par contre vous en avez un peut là...

Cette robe est devenue une horreur ! Ce… ce… ce… au secours ! Elle ne peut pas m’aller à merveille pour la bonne et simple raison que ma toilette est devenue désastreuse. C’est décidé, je vais aller m’enterrer quelque part avant que quelqu’un ne le remarque. Et tous les témoins sont gênants… Je vais m’en aller supprimer ce gêneur de ce pas ! M… mais qu’est-ce qu’il me fait là ?!

Je me recule d’un bond quand il me lèche la joue en le dévisageant avec des yeux ronds. Je viens bien faire des efforts… mais il ne voudrait pas en faire de son côté ?! C’est décidé, j’abats ma carte fatale, personne n’y résiste jamais et après il suffit de les mener par le bout du nez, bien loin de ma chambre et de mon lit dans ce cas.

J’éclate en pleurs tout en m’effondrant au sol comme une petite fille de six ans qui vient de voir son chien se faire écrasé, charmante comparaison, non ? J’essuie mes larmes du revers de la main avant de repartir de plus belle avec des sanglots entrecoupés, cherchant à reprendre ma respiration.

-M… Ma… ma robe ! V… vous… l’avez tâché ! Es… espèce de sale type ! V… vous êtes… vraiment… pas gentil !

Et je me remets à pleurer de plus belle, en proie à un chagrin énorme, tout en le maudissant.

-En… en plus… vous… vous m’avez… embrassée ! E… et vous voulez… dormir dans… dans mon lit !

Sur quoi j’enfouis ma tête dans mes mains avant de tousser bruyamment, le manque d’air sans doute, et de lui lancer un regard noir embué de larmes.

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeJeu 6 Oct - 23:37

Oui j'en suis une c'est confirmer et reconfirmer enfaîte mais par contre reculer comme ça... non je n'ai ni la galle ni la peste tous de même je suis si répugnant que ça ? pardon je reformule ma phrase, je suis si moche et sale que ça ? oui c'est un peut mieux car... bon bref, si je me lance sur un examen de mon moi profond je vais faire d'horrible cauchemars... Quoi que Satan doit être sympathoche !

J'essaie de ne pas trop plonger dans mes délires pour préparer une riposte à l'offensive qu... hein ? les geek dirais owned Epic fail ! les kikoulol dirais : oh trop lol omg et un être dans mon genre met la tête sur le coté et ce dit HEIIINNNCESTTQUOIIISAAAA ! oui assez spécial j'en conviens mais es ce une raison pour ce mettre à terre et pleurer ? non je n'en conviens pas, ça commence à faire beaucoup de convien... BREF !

On dirais une petite qui viens de voir son chien écrase devant c'est yeux, comme c'est tris...pitoyable ! Oui réactions surprenante certe mais la compation je ne connais pas ou très peut et si la petite fille a laisser son chien ce faire écraser c'est qu'elle n'a peut être pas suivie l'ordre simple et naturel des chose. De la voir pleurer pour une robe et de cet manière ne m'attendrit pas le moins du monde, même si elle est assez mignonne certes! mais me met en colère, elle à tous ce qu'elle veux, tous ! Donc une robe de plus ou de moins...

-M… Ma… ma robe ! V… vous… l’avez tâché ! Es… espèce de sale type ! V… vous êtes… vraiment… pas gentil !

Elle marque deux point bien mériter dans cette magnifique...euh... phrase ? premièrement je suis un sale ty... non on va commencer par : C'est mon sang sur sa robe donc de par cet preuve incontournable je l'ai taché, logique non ? deuxièmement anciennement premièrement comme elle le remarque si bien je suis un SALE type, bravo belle remarque et donc, je ne suis pas gentil, élémentaire mon cher Watson ?

De mon point de vu maintenant : de un elle ma tirer dessus c'est donc elle qui par la force des chose et en l’occurrence de son 9mn qui à taché sa propre robe et non moi ! maintenant de deux ... je suis un sale type, j'ai que cette conclusion la qui me viens... attendez, maintenant je me rappelle que je lui fait un compliment ! votre robe vous ci à ravir, c'est pas gentil ça peut être ? c'est cruel de sa par d’abord !

-En… en plus… vous… vous m’avez… embrassée ! E… et vous voulez… dormir dans… dans mon lit !

Mince j'ai été démasquer ! ça doit être la faute de scoubidou et de sa bande, mais QUES QUE JE RACONTE MOI ! je l'ai embrasser de mon gret et je n'en ai pas la moindre honte, et quand on y prend autant son pied on s'en plaint pas d’abord, c'est ultra vexant pour la personne qui vous a embrasser voyons, un peut de jugeote tous de même !

Je la regarde tousser et me regarder d'un air mauvais alors que elle a genoux devant moi debout... qu'elle marque de soumission, ça me fait presque pitié, mais bon je vais faire un effort si je commence a avoir pitié de ma reine qu'elle va être mon avenir ici... je me met donc accroupie pour me retrouver face à elle et je lui parle d'une voix douce en lui essuyant ses larmes du revers de mon pouce.

-Milady... vous pleurez pour une robe alors que vous en avez autant que vous voulez, n'importe le qu'elle de vos pions la lavera et risque justement d'y passer des jours comme un pauvre diable. L'idée ne vous plait donc pas ? Et si je vous ai embrasser c'est que j'en mourrais d'envie, tous comme de partager votre lit, es ce si méchant vu d'un angle normal ? enfin de mon angle ?

réflexion exprès, des raison et des avantages vite vite vite !

-Je ne ronfle pas, vous détester le froid et je suis bouillant du matin au soir et même la nuit évidement, je ne ronfle pas, prend très peut de place, fait ce qu'on me demande au matin et est un vrai majordome au lever de madame avec déjeuner au lit, massage...

j'ai un bruit de jackpot qui me traîne dans la tête j'ai l'impression d'être revenu de Las Vegas. Mes arguments, sont juste, bon et surtout très convainquant. Je me met à genoux dans la même expression qu'elle en laissant ma main sur sa joue en signe affectueux et lui sort un sourire, vous allez me dire QUOI ENCORE NON MAIS IL ABUSE LUI, mais je lui sort mon premier et vrai sourire, de bonheur de bienfaisance et surtout bref... le premier VRAI sourire, c'est totalement autre chose que les autres et elle le remarquera je l'ai sorti qu'a une seul personne pour le moment ce qui fait donc la deuxième maintenant, elle me blesserais dans ma fierté si elle en riait.

- Ne pleurez plus Milady.
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeSam 8 Oct - 19:35

Ce type est aussi sensible à mes larmes que je le suis devant celles de mes victimes. C’est quoi son problème à la fin ? Je n’ai pourtant pas lésiné sur la dose d’eau salée ! Et il n’est même pas fichu d’avoir l’air un peu pris au dépourvu, il a même l’air blazé et ennuyé ! A sa place, j’aurais déjà une dizaine de bons pions en train de m’apporter à boire, de me tendre des paquets de mouchoirs, sans oublier le massage pour m’aider à oublier ma peine. Bref, les larmes ne lui font rien… Dire que je me suis abaissée à jouer le jeu jusqu’au bout, je suis très forte pour ça, quand j’étais gamine je faisais souvent des caprices, et puis j’ai eu le temps de perfectionner la technique pour avoir ce que je voulais depuis. Alors pourquoi il n’est pas fichu de flancher devant mes talents d’actrice, hein ?! C’est décidé, lui je le déteste vraiment maintenant. Avant je le détestais un peu mais maintenant… Je le déteste tout court point barre.

Je lui lance toujours mon regard noir, moins embué de larmes tout de même. Je ne vais quand même pas m’abaisser à continuer de pleurer pour de pareilles futilités, n’est-ce pas ? Mais le temps que mes larmes disparaissent complètement et que mes stupides hochets cessent, j’ai encore de la marge. Dire que je pensais qu’il suffirait de verser quelques larmes pour le faire fuir. La plupart des gens ont horreur des larmes, elles donnent envie de partir loin pour se soucier de ses propres problèmes sans avoir ceux des autres sur les bras. Visiblement le loup-garou n’a jamais entendu parler du fait que les larmes sont censées révulser… Faut tout lui apprendre, vraiment je vous jure !

-Milady... vous pleurez pour une robe alors que vous en avez autant que vous voulez, n'importe le qu'elle de vos pions la lavera et risque justement d'y passer des jours comme un pauvre diable. L'idée ne vous plait donc pas ? Et si je vous ai embrasser c'est que j'en mourrais d'envie, tous comme de partager votre lit, es ce si méchant vu d'un angle normal ? enfin de mon angle ?

Comme si je pleurais pour le plaisir ! N’est-ce pas évident que je ne pleure que pour le plaisir de le voir débarrasser le plancher ? Ça me paraissait pourtant tellement logique… Bien évidemment que des robes comme celle-ci je peux en avoir une dizaine en un claquement de doigt et bien sûr que ça serait drôle d’en faire perdre le sommeil à un de mes petits papillons pour la faire laver, mais c’est tellement plus amusant d’essayer de le faire regretter ! Visiblement il est autant sensible à ça que le serait un manche à balais, il devrait faire des efforts de communication le petit, je dis ça je dis rien… Et bien sûr que c’est méchant, encore plus vu de son angle, il n’éprouve même pas un petit remord, pas la moindre trace de regret. Alors bien évidement que c’est méchant, mais encore plus vu de mon angle. Il pose de ces question stupides tout de même… je vous jure ! D’ailleurs s’il pense que je vais lui pardonner, lui donner ma bénédiction et dire amen en plus, il rêve. Remarquez je commence à avoir l’habitude qu’il rêve ainsi, au bout d’un moment ça en deviendrait presque normal… S’il n’essaye pas de faire un peu plus d’efforts, je me verrais dans l’obligation, et croyez bien que j’en sois vraiment enchantée navrée, de le mettre en pièces. Quelle tristesse, mais les règles sont les règles et je me ferais une joie de les appliquer ! Surtout que j’ai dicté ces règles et que l’une d’entre elles doit forcément parler du fait qu’on se retrouve en tas de cendres si on essaye de s’introduire de gré ou de force dans mes appartements.

-Je ne ronfle pas, vous détester le froid et je suis bouillant du matin au soir et même la nuit évidement, je ne ronfle pas, prend très peut de place, fait ce qu'on me demande au matin et est un vrai majordome au lever de madame avec déjeuner au lit, massage...

Et il essaye de me faire avaler des salades pareilles ! Si je crois ça, j’en croirais encore bien d’autres ! Mince alors, il pourrait faire un bon démarcheur, il a l’air tellement sincère qu’on peut être sûr que la moitié de ce qu’il vient de me dire est complètement faux… Je le savais, il ronfle ! Et puis pour le « très peu de place » excusez-moi mais il repassera, il a vu sa taille sérieusement ?! Un nain prend déjà trop de place à mon gout, alors lui… Enfin bref, s’il espère m’avoir comme ça, il rêve un nouvelle fois, pour changer. C’est fou ce qu’il aime rêver tout de même !

Je le regarde s’agenouiller en retenant un sourire satisfait, je suis quand même censé pleurer, non ? Il pose une nouvelle fois sa main sur ma joue, ça aussi je commence à avoir l’habitude mais j’aime encore moins que sa manie de rêver tout le temps, j’ai horreur des contacts. Je suis presque même tentée de lui redonner une tape, mais vu que pour une fois ça a l’air de partir d’un bon sentiment, je vais être gentille… Et puis j’aime bien son sourire quand il n’a pas l’air de se payer ma tête sauf que… sauf qu’il n’empêche que derrière ce sourire, il a toujours la ferme intention de squatter mon lit et que moi je campe sur mes positions de le faire dégager rapidement.

- Ne pleurez plus Milady.

Je le regarde à travers mes yeux embuées qui commencent sérieusement à m'ennuyer en me brouillant la vue de la sorte.

-Alors de un, je ne déteste pas le froid, je déteste l'eau est vous en êtes tout dégoulinant, très mauvais pour vous. Ensuite....

Je sèche mes larmes du revers de la main avant de sortir un sourire narquois, que voulez-vous j’en ai marre de jouer la gamine capricieuse, même si j’admets que le rôle est fait pour moi, et j’ai toujours cette manie de sourire narquoisement pour qu’on ne puisse pas voir ce qui se cache derrière mon sourire. Bref, j’adore être moi mais j’ai horreur que les autres le sache.

-... Pleurer ? Moi ? Vous ne savez donc pas faire la différence entre de vraies larmes de tristesse et de larmes de crocodile ? Vous êtes décidément trop facile à berner sur ce coup-là. Remarquez, ça m’a bien amusé… mais il n’empêche que malgré votre magnifique sourire, je ne reviendrais pas sur ce que j’ai dit. Si vous voulez dormir quelque part ce soir, ça sera dans votre lit, pas le mien.

Eh bien oui, il ne faut pas perdre de vue l’essentiel, n’est-ce pas ? Et puis je n’ai pas envie de me faire conter fleurette pour oublier ce détail de taille. En plus, même si ça n’est pas totalement de sa faute, il a salit ma robe, c’est un motif suffisant pour le tuer, alors qu’il s’estime heureux de simplement devoir dégager… Je sais bien que l’espoir fait vivre, quoi que pour ma part j’aie des doutes là-dessus, mais tout de même, il ne faut pas pousser trop loin. Et puis tout le monde sait ce qui arrive quand on ouvre sa porte à des inconnus ! Soit on se fait enlever, soit tuer, soit pire ! … on se fait squatter son chez-soi pour le reste de l’éternité. Un véritable cauchemar !

-Mais si vous tenez vraiment à ne pas restez très loin, vous pouvez dormir sur le paillasson côté couloir, qu’en dites-vous ? Je sais, je suis trop bonne avec vous, mais que voulez-vous j’ai absolument horreur de me faire forcer la main, et vous aurez beau me sortir tous les jolis sourires et tous les arguments du monde, je n’en ferais rien.

Au moins le voilà prévenu…

-Maintenant si vous arrivez, par dieu sait quel moyen, à me convaincre, je ne dis pas non… mais j’ai de sérieux doutes là-dessus voyez-vous…

Il va abandonner, c’est sûr… il finira bien par lâcher l’affaire. A sa place j’aurais déjà investi les lieux depuis belle lurette, mais j’aurais choisi un autre adversaire ! Dans le genre moins teigneuse je dirais....

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeDim 9 Oct - 2:41

Je croit que j'ai une crampe dans la joue... sourire pour de vrai n'est pas de tous repos et il n'apporte quasiment rien en plus alors pourquoi je le fais déjà ? ah ouiii je me rappelle pour la harceler un peut plus avant de me trouver un coin tranquille et chaud pour y dormir, en évitant les cadavres, ce n'est pas bon pour la santé j'attrape souvent des rhumes en dormant à coté de personnes sauvagement décéder... de mes mains bien sur, comment ça je suis choquant ? non mais oh je vous jure, quand vous avez envie de dormir et que votre victime, qu'elle soit dessus ou non à l'air confortable, c'est pire que si le diable vous tendais des fleurs...

-Alors de un, je ne déteste pas le froid, je déteste l'eau est vous en êtes tout dégoulinant, très mauvais pour vous. Ensuite....

Pardon ? elle essuie gentille-ment ses larmes et prend un sourire narquois en bouche ce qui me laisse perplexe, elle à juste jouer la comédie pour me faire éprouver du remord ? Qu'elle n'oublie pas que le mot remord m'étais inconnue y il a douze heures, j'étudie les comportement humains pour mon plaisir, je n'y participe pas. par contre l'amusement doit ce refléter dans mes yeux car si je ne m'abuse elle manie le feu, porte une robe qui peser trente kilos. rien que par définition elle déteste le froid, alors pour de vrai, le moindre courant d'air un peut frai lui doit être insupportable ! petit résumer, les sentiments avec moi très peut mais alors très très peut !

-... Pleurer ? Moi ? Vous ne savez donc pas faire la différence entre de vraies larmes de tristesse et de larmes de crocodile ? Vous êtes décidément trop facile à berner sur ce coup-là. Remarquez, ça m’a bien amusé… mais il n’empêche que malgré votre magnifique sourire, je ne reviendrais pas sur ce que j’ai dit. Si vous voulez dormir quelque part ce soir, ça sera dans votre lit, pas le mien.

Des larmes reste des larmes point, en quoi me ferais-je duper si le fait de verser des larmes, s'appelle pleurer ? elle ne m'auras pas en mettant sa sur le faite qu'elle en fait une explication différente. Mais il y'a un truc qu'elle ne comprend pas... je suis têtu comme une mule, ça elle l'a comprit, mais que je n'allais pas abandonner ? elle ne comprend pas ? Je dormirais dans son lit ce soir, elle n'a pas vraiment le choix...

-Mais si vous tenez vraiment à ne pas restez très loin, vous pouvez dormir sur le paillasson côté couloir, qu’en dites-vous ? Je sais, je suis trop bonne avec vous, mais que voulez-vous j’ai absolument horreur de me faire forcer la main, et vous aurez beau me sortir tous les jolis sourires et tous les arguments du monde, je n’en ferais rien.

J'ai pas exploser de rire, j'ai bien failli, mais j'ai réussi à me retenir. La pauvre elle avais l'air sérieuse en plus... ça me désole, elle me prend pour un chien ? un paillasson, UN PAILLASSON ! c'est à mourir de rire, je suis à moitié nue à coté d'elle et comment dire je suis peut être un peut vantard mais ma nature me donne un corps qui à du chien si vous voyer ce que je veux dire... alors me faire coucher sur un paillasson, elle est aveugle ou quoi ?

-Maintenant si vous arrivez, par dieu sait quel moyen, à me convaincre, je ne dis pas non… mais j’ai de sérieux doutes là-dessus voyez-vous…

Ah ça par contre c'est très intéressant de mon coté " à me convaincre, je ne dit pas non..." ce serais presque dit timidement, j'adore et cela me donne plus d'une chance, bien plus d'une elle s'offre littéralement à moi !

-Vous détestez le froid, sinon vous ne porteriez pas une robe aussi lourde et chaude, et vous ne manieriez pas le feu, je me trompe ?

Elle materais regarderais un peut elle verrais qu'avec mes 42 a 45 degrés corporel l'eau avais déjà sécher juste mes cheveux demeure encore un peut humide nana mais elle regarde quoi ... mes yeux ? ce serais trop mignon je doit avouer mais bon je suis un grand réveur que voulez vous...

- pour ce qui est du moyen... qui ne tente rien n'a rien n'est pas ?

avant de finir ma phrase elle est sur le dos et je suis sur elle en me penchant doucement vers elle, pas de refus, je l'ai put être surpris un peut je doit avouer. mais bon, ma main passe derrière sa nuque et je me met à l'embrasser. L'embrasser bien plus fougueusement que les deux première fois. pas de repousse pas de mordage violent d'une lèvre ça démarre bien, peut être un peut trop bien.

Je doit me conférer une éloge avant de tenter quelque chose, je suis très suicidaire !! je tourne légèrement ma tête et introduit ma langue pour un baiser dit " a la française " mon pays ! comment y réagiras t'elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeDim 9 Oct - 23:35

J’ai bien dit convaincre, non ? Je l’ai dit oui ou non ? Et est-ce que convaincre à un quelconque rapport avec se faire sauter dessus ? Je ne pense pas, n’est-ce pas ? Alors je voudrais savoir pourquoi c’est ce que ce sauvage vient de faire ! Bref, je me retrouve avec ce crétin sur moi et je suis censée faire quoi ? L’embrasser pour lui montrer mon éternelle reconnaissance face au fait qu’il veut partager mon lit ? Ou bien lui mettre mon genou là où je pense, et je suis très bien placée pour le faire, afin de lui montrer toute la reconnaissance qu’il aura de ma part ? Comment ça, ça ne serait pas charitable ? Et je devrais faire quoi ? Me laisser marcher sur les pieds ? Ou en profiter ? … C’est vrai que je pourrais en profiter avant de le balancer dehors à coup de pieds au cul…. Oh mais en voilà une idée qui est bonne ! J’adore faire penser aux autres qu’ils ont remportés la partie alors que je ne fais que jouer avec eux avant de les envoyer bouler. C’est toujours un régal pour les yeux de les voir espérer avant de dégringoler au fond du trou, sans espoir d’en sortir un jour. Un peu comme une araignée qui tisse son fil et dans lequel se font piéger divers insectes. Ça risque de devenir amusant ! Surtout qu’il pense toujours avoir réponse à tout. Par exemple, rien que quand il m’a dit tantôt :

-Vous détestez le froid, sinon vous ne porteriez pas une robe aussi lourde et chaude, et vous ne manieriez pas le feu, je me trompe ?

Sérieusement, par quelle chemin tortueux est-il arrivé à cette stupide conclusion ? Tu parles d’une logique illogique. D’abord je porte des robes chaudes et ce même en été, pour la bonne et simple raison qu’elles sont jolies. Je pourrais étouffer de chaud en-dessous que je m’en ficherais royalement. L’image de marque, il en a déjà entendu parler ? Par ailleurs, mes robes, bien qu’elles en aient l’air, ne sont pas plus chaudes que d’autres, certaines sont légères pour l’été et d’autres chaudes pour l’hiver. Il faut savoir s’adapter à son temps. En plus, si mes robes sont longues, c’est pour ne pas donner l’occasion aux gens d’apercevoir mes sous-vêtements dans les escaliers, avant j’aimais encore bien porter des robes courtes, j’ai abandonné l’idée quand un groupe de petits malins se sont amusés à se planquer sous l’escalier. D’ailleurs ils doivent croupir je ne sais où à l’heure qu’il est. Aux dernières nouvelles ils étaient aux soins intensifs, mais ils sont peut-être morts depuis ? Enfin soit, de toute façon je porte ce que je veux, non ? Ensuite, si je manie le feu c’est tout simplement ironique. J’avoue qu’à la base, j’étais plutôt tentée par la glace, après tout elle me ressemble tellement, je suis glaciale et mortelle comme le givre et mes regards sont souvent aussi coupants que la glace. Si j’ai choisi le feu, c’est simplement parce qu’il est tout mon contraire mais qu’il me ressemble tellement en même temps. Il peut être chaleureux, ce qui entre nous ne m’arrive que très rarement, mais tellement dangereux aussi. Et puis ne dit-on pas que les papillons sont facilement attirés par la flamme ? Vous avez déjà vu beaucoup de papillons se brûler les ailes avec du givre ? Eh bien moi pas ! Bref sa conclusion avec le froid est vraiment ridicule.

Et c’est donc ainsi qu’après avoir échafaudé sa théorie, il m’a sauté dessus. Je pourrais presque porter plainte ! Enfin, je pourrais porter plainte pour harcèlement sexuel, pas de presque qui tienne, surtout que là, point de vue harcèlement, ce n’en est même plus. Remarquez, je n’ai pas dit que c’était désagréable, hein… loin de là en fait. Mais il a cette manie horripilante de toujours vouloir garder le contact qui a tendance à m’énerver plus qu’autre chose, j’ai horreur qu’on me touche sans me demander mon avis. Mais bon, c’est vrai que la suite des évènements risque d’être amusante alors ça ne me coute rien d’êtres conciliante, si ? Et puis c’est qu’il embrasse fichtrement bien ce sale gosse !

Je passe mes bras autour de son cou quand il passe sa langue dans ma bouche sans demander la permission, c’est qu’il deviendrait sérieux le petit loup… Alors je lui réponds et me collant contre lui et au bout d’un moment romps le baiser avant de le toiser.

-D’abord, non je ne crains pas le froid, comme vous l’avez brillamment imaginé avec votre théorie foireuse.

Je lui lance ensuite un regard de braise avec un sourire amusé avant de lui murmurer :

-Ensuite dites-moi si je me trompe, mais vous pensiez vraiment que ça allait se passer ainsi ? Que j’allais lâcher un soupire éperdu d’amour après un simple baiser tout en fondant complètement et vous laisser squatter mon lit de la sorte ? Désolée mon grand, mais vous avez tendance à rêver vous savez.

Je lâche son cou pour me remettre dans une position plus assise et moins débraillée avant de lui sourire narquoisement.

-Et puis vous pensez qu’il faut coucher pour réussir ? Ça ne serait pas un peu passé de mode ? Remarquez si vous tenez tant que ça à passer la nuit dans mon lit, ça semble être la meilleure solution, je vous l’accorde mais après vous risquez de vous faire jeter comme un malpropre et vous n’aurez rien gagné… dommage, n’est-ce pas ?

Enfin bon, on ne pourra pas dire que j’ai passé un si mauvais moment !

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeLun 10 Oct - 2:05

Elle y réagis largement plutôt bien, et je suis content de moi. Cela valais peut être le coup... Donc je décide de prendre mon pied et de me laisser porter par ce baiser qui peut aussi bien signer mon arrêt de mort que mon entrée au paradis...

Pourquoi elle l’arrête ? c'est pas juste je viens a peine de dire que j'en voulais encore ! Elle me toise avant de me lancer :

-D’abord, non je ne crains pas le froid, comme vous l’avez brillamment imaginé avec votre théorie foireuse.

Je me disais aussi ce serais aussi trop facile... je doit avouer que la j'ai foirer comme pas deux, certes elle porte ses robes pour le plaisir, mais si lourd et en pleine été c'est un supplice, elle s'inflige sa pour la marque ? je la croyais au dessus de ça et je me sent un peut déçu... par contre ce petit regard me remet du poil de la bête diront nous et qu'elle ce rapproche de moi et me susurre doucement à l'oreille :

-Ensuite dites-moi si je me trompe, mais vous pensiez vraiment que ça allait se passer ainsi ? Que j’allais lâcher un soupire éperdu d’amour après un simple baiser tout en fondant complètement et vous laisser squatter mon lit de la sorte ? Désolée mon grand, mais vous avez tendance à rêver vous savez.

me remet un sourire un peut joueur sur le visage et quand je la voit ce remettre dans une position plus confortable et moins en clin aux idée perverse. Mais c'est qu'elle me nargue en plus ce sourire me donne juste l'envie de recommencer, recommencer encore et encore jusqu’à qu'effectivement elle soit au porte du paradis et que enfin un soupire éperdu d'amour.

-Et puis vous pensez qu’il faut coucher pour réussir ? Ça ne serait pas un peu passé de mode ? Remarquez si vous tenez tant que ça à passer la nuit dans mon lit, ça semble être la meilleure solution, je vous l’accorde mais après vous risquez de vous faire jeter comme un malpropre et vous n’aurez rien gagné… dommage, n’est-ce pas ?

Couchée ? je suis surpris et me demande si elle est sérieuse... elle en à l'air et moi qui n'y avais même pas penser... certes pas encore penser j'y serais venu... venu rapidement mais tous de même elle y a penser avant moi elle doit pas me trouver si ragoutant que ça au final, ce qui me fait un bon point. Je me penche de manière très très subjective et lui susurre tous doucement à l'oreille :

- Je suis un grand rêveur certes mais vous voyer le mal partout en moi, j'ai fait ce baiser par simple envie pas par stratégie, et c'est vous qui parlez de couchée pas moi...

j’espère la touché légèrement mais le gros du plan n'est pas la dedans, il va ce jouer dans ma phrase d'après que j'essaie de pofinée avec soin. Milady ? ma reine ? Hhmmmm j'ai trouver et j'espère que ça va lui plaire, et ça devrais...

- Et oui vous avez totalement raison, je me suis fourvoyer et totalement foirée comme vous me le faîte si bien remarquer, votre altesse est très intelligente.

Du compliment en veux tu en voila, et lui montrer qu'elle m'est supérieur et que j'ai eu tord. comparer a mon comportement de toute la soirée on viens de passer du jour a la nuit. blanc, noir un vrai cataclysme en une phrase, je passerais presque pour une peluche obéissante et craintive.

Il faut que je rétablisse l'équilibre sinon elle va me manger tous cru... je me rapproche encore d'elle et laisse ma bouche à peine à moins d'un centimètre de la siennes et la regarde avec un regard flamboyant.

- Mais si cela me permet de dormir avec vous cela peut être une solution intéressante, quand à ce faire jeter, je me ferais jeter que si la qualité ce détériore non ? il ne me reste qu'a faire de mon mieux pour un ange t'elle que vous, ce qui ne devrais pas m'embeter... loin de là.

Des compliment encore et toujours et des proposition assez intéressante, tous le monde connais l'histoire de ... non j'ai oublier le nom enfaîte laissez tomber... J'attend toujours deux centimètres de sa bouche elle la brûlant du regard, je lui laisse le pouvoir de prendre des initiative et de prendre le dessus, ce que je lui ai privée depuis le début je doit avouer...

Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeLun 10 Oct - 8:04

Mais il a réponse à tout celui-là ! Il ne pourrait pas avoir l’air légèrement déstabilisé ? Ou je ne sais pas moi, mais qu’il n’ait pas l’air presque à l’aise ! Je veux bien que je sors conneries sur conneries, et je me maudis suffisamment pour ça, mais est-il vraiment obligé d’y répondre avec un air sérieux et aguicheur, hein ?! Moi je rigolais d’abord, je n’ai peut-être pas beaucoup le sens de l’humour et peut-être que celui-ci est subtil mais quoi qu’il en soit je rigolais moi ! Et puis cette manie de toujours vouloir être proche… si j’ai reculé ce n’est pas pour me faire coller à nouveau, si ? C’est fou comme les gens ont souvent du mal à comprendre ça.

- Je suis un grand rêveur certes mais vous voyer le mal partout en moi, j'ai fait ce baiser par simple envie pas par stratégie, et c'est vous qui parlez de couchée pas moi...

Quoi ?! Mais d’où il sort ça lui ? Je n’ai jamais parlé du fait que je voulais faire l’amour sauvagement ! J’ai… j’en ai juste parlé avant lui, et il n’a peut-être pas parlé du sauvagement. Zut, touché. Il a réponse à tout, à ce train-là ma réponse à moi ça sera une magnifique baffe dans sa frimousse de peluche. Je n’aime vraiment pas qu’on me fasse remarquer que je dis beaucoup de choses absolument ridicules sur une journée. De toute façon, je m’en fiche il ne m’aura pas. J’ai décidé que je dormais seule dans mon lit ce soir, alors je ne vois pas pourquoi je laisserais un parasite venir me squatter. Mince il est quand même super proche, pour un peu je pourrais l’embrasser lui donner un coup de boule. Mais ça, je ne suis pas sûre qu’il apprécierait outre-mesure, allez savoir pourquoi…. Par ailleurs, c’est totalement prouvé maintenant, il est suicidaire. Parce qu’après tout, on ne m’embrasse pas sur un simple coup de tête ou simplement par envie, n’est-ce pas ? Le dernier qui l’ait fait c’était plutôt par ambition, malheureusement pour lui il n’est jamais allé plus loin que le cimetière…

- Et oui vous avez totalement raison, je me suis fourvoyer et totalement foirée comme vous me le faîte si bien remarquer, votre altesse est très intelligente.

Je hausse un sourcil interrogateur. Il essaye de se payer ma tête en douceur ou bien il vient vraiment de me complimenter et de mes présenter un semblant d’excuses ? Je vais opter pour la deuxième solution, ça sera meilleur pour mes nerfs ! D’ailleurs je me demande ce qu’il lui prend, d’après ce qu’il m’a montré de lui jusqu’à présent, il a plutôt l’air chieur, et du genre à ne pas se laisser marcher sur les pieds facilement. Peut-être qu’il se paye réellement ma tête en fait… ça ne m’étonnerait guère tiens ! Ça serait même plutôt normal, après quelques heures à se faire vanner comme ça, on finit par s’y habituer. Pas par aimer hein ! Mais s’y habituer quand même.

- Mais si cela me permet de dormir avec vous cela peut être une solution intéressante, quand à ce faire jeter, je me ferais jeter que si la qualité ce détériore non ? il ne me reste qu'a faire de mon mieux pour un ange t'elle que vous, ce qui ne devrais pas m'embeter... loin de là.

Il… il a vraiment réponse à tout celui-là ! Roooh mais quel chieur ! Remarquez, il n’a pas encore tout à fait tort… Mais plutôt mourir que de lui donner raison ! J’aurais mon lit pour moi toute seule d’abord, hors de question de lui céder, na !

Je suis tentée de reculer devant le brusque rapprochement. Mais d’où qu’il me sort tout ça lui ?! C’est qu’il commence à me brouiller les idées celui-là ! Je tiens à préciser que c’est une réaction tout à fait normale, après tout ça fait quand même quelques temps qu’un type n’a pas essayé de me séduire de la sorte, donc ce n’est pas de ma faute, réaction purement instinctive d’abord ! Mince, j’essaye de le boxer ou bien je l’embrasse, zut les deux solutions sont tentantes. M’énerve ! Au pire je le boxe puis je l’embrasse pour le lot de consolation ? Ou alors, je l’embrasse pour mieux le baffer après, il aurait eu l’audace et l’impolitesse de ne pas refuser… Mouais, non trop tordu. Je veux bien que je ne suis pas un modèle de mentalité normale, mais quand même !

-Vous vous ferez jeter tout court, point barre. Qualité ou pas, et puis rien ne dit qu’on ira jusque-là d’abord ! C’était totalement hypothétique !

Mais je pose quand même mes lèvres sur les siennes juste pour voir, et puis après tout qui ne tente rien, n’a rien, n’est-ce pas ? Je ne dis pas que je veux avoir, mais si je peux profiter un peu quand même… Roooh et puis zut, j’aime bien mais je m’en fiche, pour lui la version officielle sera quand même que je n’aime pas, comme ça tout s’arrange et devient moins compliqué !

-Et puis d’abord, les compliments ça marche mais on a du mal à savoir s’ils sont sincères avec vous, ou bien si vous êtes largement en train de vous foutre de moi…

Ça c’est dit, et puis comme ça je serais sûre au moins…

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeLun 10 Oct - 12:14

Je lui laisse le choix, le premier depuis le début de la partis et elle me regarde comme si j'étais un fou... bon je le suis mais son regard me dit juste qu'elle est surpris et qu'elle ne sais plus quoi faire. Je me met pourtant en position de danger devant elle en lui laissant le choix de faire ce qu'elle veux même de ... non je vous en parlerais après l'idée viens de me transpercer l'esprit et il servira d'ultimatum !

-Vous vous ferez jeter tout court, point barre. Qualité ou pas, et puis rien ne dit qu’on ira jusque-là d’abord ! C’était totalement hypothétique !

Hypothétique... mhhh nan je ne connais pas, rappelez vous que je suis un loup garou, sauvage et qui a passé des centaine d'année dans la nature sans aucune éducation. cela fait... une vingtaine de jours que je parle couramment et encore je ne connais pas tous donc hypothétique... cela me fait penser à hypothèse donc ce serais juste une suggestion ? Bizarre même venant d'elle ne dit jamais rien dans le vents alors une hypothèse aussi sogrenue...

C'est traite de ce faire embrasser en pleine réflexion et sa me prend au dépourvu légèrement avec un mini-sursaut, avant d'apprécié le geste que je trouve trop court, une fois fini je ferme à moitié les yeux et m'attend à la baffe de ma vie... euh... non bah tant mieux j'aime pas les baffe non plus.

-Et puis d’abord, les compliments ça marche mais on a du mal à savoir s’ils sont sincères avec vous, ou bien si vous êtes largement en train de vous foutre de moi…

Sincère oui ça je connais mais c'est ce que je fais je passe pour un menteur ? frustrant ! sachant que je ne sais pas ou très peut mentir, j'aimerais apprendre ça à l'air pratique en y pensant ! C'est décider ici j'apprendrais à mentir ! Je sort de ma semi-trance et la regarde en souriant un peut.

- Moi mentir ? j'aimerais bien et cela me serais surement pratique, ce que je veux dire par le c'est qu'on ne me la jamais appris, je dit toujours ce que je pense d'où ma certaine folie et la votre Milady...

Oui je l'ai dit et au moins c'est clair maintenant, par contre sa ça me tente réellement alors je me penche sur le coté en la serrant bien entre mes jambes et je bascule sur le dos et elle inexorablement... sur moi, pose très sexy et subjective mais je n'ai pas fait tous ça pour cela mais pour la tester, sans la lâcher du regard je tend la main à droite et saisie ce qu'elle à fait tomber dix minutes plus tôt, son pistolet ! et oui je le voit dans son regard que c'est une très mauvaise chose que je serre mes jambes pour qu'elle ne puisse pas bouger... dommage hein ? j'approche le pistolet et je commence à le pointer dans sa direction et la je le voit dans ses yeux, ça ne ce passe pas comme elle le voudrais et j'aime sa mais bon oublions mon coté suicidaire je vous prit.

- Je vous l'ai pourtant dit Milady ...

le pistolet est presque en position j'aurais juste à tirer et ... je tourne le pistolet dans son sens, de mon autres mains je saisie la sienne et la met sur la poignée du pistolet, je ne sais pas si elle comprend tous mais moi à peine ! j'improvise au fur et à mesure !

- Vous serviteur, même si je ne me laisse pas faire et que je suis collant, je suis votre débiteur votre vassal, bref vous êtes ma supérieur...

je doit avouer que même dans l'impro dire sa m'arrache une grimace, mais je n'ai plus le choix je ne peut pas reculer et si je meurs j'aurais une dernière vision d'une jolie fille c'est pas mal non ? non ? ok... donc autant profité tant qu'on le peut ! je l'attrape et je la rapproche de moi encore une fois juste assez pour pouvoir l'embrasser si l'envie me prend. Bien évidemment comme par hasard.. hum hum oui oui comme par hasard le pistolet est sous ma gorge et en direction de mon cerveau super bien placer pour faire un rôti de garou ! ça doit être bon *.*

- Vous vous vanté que je ne suis d'aucune utilité, pourquoi ne pas simplement tirer ?

Ding dong... Ouii ? VICTOR MAIS QUES QUE TU FOU ! à euh bah je m'amu... merde ! j'ai dit quoi la ? je veux mourir un jour certes mais pas aujourd'hui ! euh une idée vite, vite, vite, vite et puis zut. Même au risque qu'elle déclenche la détente je lui attrape doucement la nuque et l'attire contre moi pour le baiser, je dit le car ce baiser doit être THE baiser et pas un truc de pacotille, j'y met donc largement du miens et c'est reparti pour un tour, il dure longtemps enfin c'est ce qu'il me parais, je suis peut être déjà mort ? Je vois bien Satan m'ouvrir ses bras et après qu'on ce fasse un check d'enfer... ça me ferais des vacances !

Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeLun 10 Oct - 23:23

Bon visiblement il n’a pas l’air de comprendre tout ce que je lui dis… il est bouché ou quoi ? Ça n’est pourtant pas bien compliqué à comprendre tout de même, si ?! Il sourit alors que je lui demande s’il se paye ma tête… je dois prendre ça pour un oui ? Il tient tant que ça à ce que je l’étrangle pour de bon ? Remarquez ça peut être agréable aussi hein… J’ai le droit de le boxer cette fois, hein ?! Oh oui ! Il se paye ma tête et il n’arrêter pas de m’ennuyer depuis tantôt, donc techniquement j’ai le droit ! Enfin le droit de rien du tout vu qu’aucune loi ne précise qu’on peut baffer les gens quand on veut, mais vu que je dirige et bien je viens de la rajouter ! Pratique, n’est-ce pas ?

- Moi mentir ? j'aimerais bien et cela me serais surement pratique, ce que je veux dire par le c'est qu'on ne me la jamais appris, je dit toujours ce que je pense d'où ma certaine folie et la votre Milady...

Ah bon ? Il ne sait pas mentir ! Bon dieu mais quelle horreur, c’est encore possible de nos jours ça ? Je veux bien que je suis vieux jeu et tout le reste, la faute à mon époque, mais tout de même de mon temps on mentait comme on changeait de chemise ! Je veux bien qu’avec l’époque les mentalités changent… mais tout de même ! De tout temps il faut savoir mentir en temps et en heure pour s’en tirer sans trop de dégâts, non ? Alors comment diable a-t-il réussit à survivre sans mentir durant toutes ces années ! C’est absolument impossible à comprendre pour une fille comme moi qui ment comme une arracheuse de dents… Mais bon, je ne devrais peut-être pas m’en vanter et avoir l’air si fière quand je le dis, ça gâche tout. Et puis même, de toute façon il est statistiquement prouvé que c’est impossible de ne pas mentir une seule fois dans sa vie. Ou alors ça relève du miracle ou du super-héros, remarquez dans les deux cas vous devez mentir par omission ce qui revient strictement au même. Par contre… pourrait-on avoir l’extrême gentillesse et l’obligeance de m’expliquer depuis quand et comment je me retrouve au-dessus de lui ? Remarquez ça pourrait devenir intéressant mais… l’idéal ça serait sans une arme pointée vers moi, qu’en pensez-vous ?

Mon cerveau fait un bug monumental et il me faut un temps avant de réaliser et comprendre tout ça. Comment ça une arme pointée sur moi ?! Mais il a complètement perdu l’esprit le pauvre garçon ! Comme si quelques balles pouvaient me faire quelque chose ! Au pire une petite éraflure, mais temps que personne ne trouvera comment mon prédécesseur s’est fait assassiné, et bien je suis quasi sûre de rester en vie ! Parce qu’après tout, il n’y a pas trente-six mille solutions pour tuer quelqu’un qui a survécu à plusieurs siècles de tentatives d’assassinats et d’attentats. Bref, ce n’est pas demain la veille que je vais flipper à cause de mon petit joujou à feu. La vie n’est-elle point belle ? Remarquez… ça va faire mal ! Ah mais non alors, je refuse, je suis absolument et totalement contre ! J’ai horreur d’avoir mal ! Rien que d’y penser j’en ai des sueurs froides ! Les tâches ce n’est pas beau, mais avoir mal c’est carrément horrible. Ze veut pas d’abord, na ! N’empêche, j’ai beau faire ma maligne en disant que tant que je ne meurs pas tout va bien… je n’en mène pas large pour autant. Vous avez déjà essayé de vous faire menacer avec une arme à feu par un dingue ? Non ? Et bien je vous le conseille vivement, ça booste l’adrénaline !

- Je vous l'ai pourtant dit Milady ...

Euh… il m’a dit quelque chose ? Je ne me rappelle pas qu’il m’ait vraiment menacée à un moment… Il me l’a dit ou pas ? Roooh et puis s’il voulait bien avoir la gentillesse de détourner son arme, ça m’aiderait à réfléchir un peu tout de même ! Aucune délicatesse, vraiment… c’est déplorable tout de même !
Puis brusquement, je me retrouve à nouveau avec l’arme en main, canon pointé sous la gorge pour un aller simple vers la cervelle de piaf du loup. J’adore les retournements de situations mais là… là je commence à me poser des questions sur la santé mentale de ce type. Ah mon avis il s’est échappé de l’hôpital psychiatrique, peut-être une de mes anciennes victimes qui cherche à guérir par un remède choc, guérissons le mal par le mal ?

- Vous serviteur, même si je ne me laisse pas faire et que je suis collant, je suis votre débiteur votre vassal, bref vous êtes ma supérieur...

Ah oui ! Je me souviens maintenant ! Il l’a bien dit ! Mais il veut vraiment que je le tue pour la cause ? J’avoue que sa grimace est vraiment adorable mais tout de même… enfin, il faut toujours exécuter les dernières volontés d’un futur mort, non ? C’est mon papa qui me l’a dit ! Remarquez je suis pas raciste, je les aime tous ! Les fous, les psychopathes, les morts,… tous je vous dis ! Que ça soit au petit-déj’ ou au dîner, c’est pareil !

- Vous vous vanté que je ne suis d'aucune utilité, pourquoi ne pas simplement tirer ?

Il a tout à fait raison ! Il faut toujours respecter la volonté des futurs fous morts, je vais donc tirer ! Par contre je vais peut-être le déplacer vers l’évier ou quelque chose, parce que des morceaux de cervelles sur le pavé… enfin c’est horriblement salissant et très peu hygiénique ! Roooh mais zut à la fin ! Quel chieur quoi ! Il veut que je le tue puis il m’en empêche ! Il m’énerve à changer d’avis comme de chemise ! Pourquoi est-il obligé de m’embrasser dès que je veux le tuer, hein ? En tout cas soit il veut m’étouffer, soit il a pris de cours d’apnée… Mince, il me faut de l’air à moi ! … Même si en fait on s’en fout… Si on meurt étouffé comme ça, je signe tous les jours ! Mais il n’empêche que… j’ai besoin de respirer. Au diable les bonnes manières, on bon coup de boule remet toujours les idées en places !

Sur quoi je lui en flanque un brusquement avant de re-pointer mon arme vers lui, un peu essoufflée. Que voulez-vous, je ne suis plus de toute jeunesse, à mon âge on manque de souffle d’abord ! Et en général à mon âge on est six pieds sous terre depuis bien longtemps, mais ça on s’en fout, ça n’est qu’un détail !

-Pourquoi… pourquoi vous vous obstinez à vouloir vous faire tuer avant de m’embrasser pour m’en empêcher, hein ? Soyez un peu logique tout de même, zut à la fin ! Il y en a qui essayent quand même d’exaucer vos dernières volontés alors on se tait et on patiente, vu ?!

Faut toujours tout expliquer, c’est énervant à la fin, non ?! Et puis ça n’est jamais fichu de se tenir tranquille quand il le faut. Andouille va !

Je le regarde un instant pour chercher un meilleur angle avant de soupirer de frustration et d’appuyer mes coudes sur son torse en m’en servant pour me maintenir la tête.

-Vous préférez que je tire où au juste ?

Ça serait impoli de ne pas demander, n’est-ce pas ?

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMar 24 Avr - 2:51

J'ai fais pire comme baiser et certainement pas beaucoup mieux, pourquoi me frapper ? j'espères que je suis pas si mauvais autant qu'elle presse la détente si c'est la cas... oulalalala attendons ! je reviens sur ce que j'ai dit sois elle à pas de goûts ou elle est plus folle que moi et j'aime la deuxième solution ! mais de la à me frapper ! je vais avoir une tripoter de bleu demain...

-Pourquoi… pourquoi vous vous obstinez à vouloir vous faire tuer avant de m’embrasser pour m’en empêcher, hein ? Soyez un peu logique tout de même, zut à la fin ! Il y en a qui essayent quand même d’exaucer vos dernières volontés alors on se tait et on patiente, vu ?!

hey je suis difficile ! je change d'avis comme de nourriture ! daim, mouton, gens cheval, boeuf, vieux, femmes et enfant la routine quoi ! Mais bon je donne ma pattes à manger aux lapins si elle tire, du coup je recprend confiance en moi et j'écarte les bras en croix je remonte le menton et la regarde un sourire en coin avant de fermer les yeux.

en fermant les yeux j'ai presque l'impression de me retrouver dans une foret... douce, calme et belle. avec devant moi une jeune femme emplit de terreur échappant à l'inévitable et la... j’entrouvre les yeux tu tire tu tire pas ?

-Vous préférez que je tire où au juste ?

Bah tiens... tu veux pas que je tire à ta place non plus ? je soupire et je redresse sur mes coudes avant de prendre délicatement son poignée et de le plaquer contre mon abdomen.

-étant sur que vous êtes unes experte en la manière je vais vous rappelez les différents point vitaux, ici, ici, là et hihi non pas ici ça chatouille enfaîte. ou bien le foi ou les reins, je vais mourir plus lentement et plus douloureux. choix très subtile ! la cervelle le must en la matières d’exécution et pour le reste je vous vois mal avoir un atiraille pour sado-maso pour m'accrocher et me torturer a votre bon vouloir !

Bon la l'embarra du choix ! pourquoi j'ai sorti qu'elle devais m'attacher j'adore l'idée des menottes mais avec elle je sais pas pourquoi y'a un mots de psychopathe qui me passe devant les yeux, ça craint peut être un peut. tire tire tire tire tire TIRE TIRE TIRE TIRE. Bordel !!!!!!

-vous voulez pas que je presse la détente pour vous non plus ? je dois avouer que votre armes est légèrement froides !

je laisse retomber ma tête lourdement... non même pas mal jurer ! et je la regarde du genre, '' hey mais t'attend quoi la au juste ? '' c'est affolant, pourquoi hésite t'elle ? suspens ? suspens ?
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitimeMer 25 Avr - 0:41

M… mais il est juste dingue ! Je suis en train de lui planter une arme à feu sous le menton et monsieur trouve le temps de me parler de sadomasochisme ! Je vous dis qu’il est barge… quoi que ses idées ne soient pas si mauvaises en fin de compte… c’est vrai que ça me plairait bien de pouvoir le torturer une petit dizaine de fois avant de le tuer, et peut-être d’en profiter aussi au passage. C’est pas tous les jours qu’on peut avoir un beau spécimen attaché avec des menottes dans sa chambre, hein ! ... Bon j’avoue, l’idée de l’abattre là comme un chien me répugne, il doit y avoir moyen de le faire souffrir un peu plus sans faire de tâches sur le carrelage et puis, ça serai un tel gâchis que de le tuer maintenant ! J’aime tuer les pions qui ne sont pas compétents, or lui, il l’est. C’est peut-être un sale cabot et un emmerdeur de première, mais c’est bien le premier à oser me tenir tête de la sorte, ça me plait, il faut bien le dire.

Je le regarde une nouvelle fois, l’air un peu effarée tandis que ma main glisse sur son torse. Je tiens tout de même à préciser que je ne la dirige pas ! C’est lui qui m’oblige en me tenant par le poignet… c’est tout de même pas de ma faute ! N’empêche… c’est pas mal, elle est chouette sa peau, vraiment agréable au touché et puis il y a ce torse tout simplement à tomber et… mouais enfin bref, c’est vraiment parce que je suis obligée parce que ce n’est pas mon style de baver comme ça sur quelques muscles… Mais comment il fait pour être aussi bien bâtît, hein ? Il commence à faire chaud dans le coin, non ? Quel est le con qui a osé couper la climatisation ?

Je jette un coup d’œil sur mon arme avant de regarder ma robe, toujours aussi tâchée de son maudit sang, merde. Je le regarde à nouveau et je remarque qu’il me lance un regard interrogateur tout en étant à la fois moqueur. Il le sort d’où son regard « t’attends quoi pour tirer, crétine. » ? Je menace de le tuer depuis si longtemps que maintenant il est lassé ? Pourtant j’ai bien une idée pour l’endroit où tirer, juste dans un poumon, rien que pour voir s’il s’étouffe vraiment dans son propre sang, et aussi pour continuer mon exploration de sa peau. Je l’aime bien, je n’y peux rien moi ! Il a une jolie peau, c’est peut-être le fait de manger autant de viande qui lui donne cette texture ? Je devrais y penser la prochaine fois que je ne mangerais que des légumes.

Mmm… je le tue, je le tue pas ? Je le laisse mourir ou vivre ? Je ne sais pas, j’hésite, les deux propositions me paraissent terriblement alléchantes, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Peut-être que je pourrais faire les deux ? Le laisser mourir pour le sauver au dernier moment ? C’est aussi une option ? Non, je pense que je vais le laisser vivre, il peut encore servir après tout… et une couverture vivante personnelle ça ne fait de mal à personne, bien au contraire ! Allez, c’est décidé je vais lui laisser la vie sauve mais je compte bien en profiter…

Je regarde à nouveau ma robe avec une grimace avant de lui lancer un grand sourire et de me relever en lui tendant mon arme par la crosse. Est-ce qu’il sait combien de temps il me faut pour mettre une robe pareille ? Surtout avec tous ces lacets dans le dos ? Et est-ce qu’il se rend compte qu’elle est fichue et bonne par la poubelle maintenant ? Fichu clébard tout de même ! Mais il va m’aider, autant qu’il se rende utile.

-Bon… relevez-vous et montrez-moi que vous savez être d’une aide précieuse, aussi indispensable que possible. A cause de vous ma robe est fichue, vous allez donc gentiment m’aider à l’enlever, n’est-ce pas ? En tout bien, tout honneur évidemment ! Et après on parlera pour savoir si vous méritez votre place dans mon lit.

Je me marre à l’avance, il y a tellement de nœuds dans ce truc que c’est presque impossible à détacher pour quelqu’un qui ne s’y connait pas. Mais ça, il n’est pas censé le savoir après tout…

______________________________
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)   C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est la guerre ! (suite des couloirs avec Victor)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat :: Dans le pensionnat :: Corps central :: Bureau et appartements de la directrice-
Sauter vers: