Le pensionnat

Entrez dans le monde des rêves, mais évitez de faire trop de cauchemars... Entrez dans le jeu où tous les coups sont permis.
 
Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €
-10%
Le deal à ne pas rater :
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
179 € 199 €
Voir le deal

 

 Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeVen 17 Juin - 20:26

Il n’a pas l’air content… parfait ! Il en a presque l’air dégouté et je ne peux m’empêcher de sortir un sourire triomphant. J’espère que ça lui a fait mal, comme un coup de couteau en plein cœur. Oui j’espère que ça lui noue la gorge, j’espère que ça le rend triste, que ça lui est insupportable, que ça lui laisse un gout amer en bouche, que ça fasse mal. Je ne sais trop d’où me vient cette brusque bouffée de haine, mais je ne vais certainement pas m’en plaindre. La haine est ce qui me convient le plus. Et lui, lui je le déteste pour afficher toujours de pareils sourires. Ils ont presque l’air sincères, ça me donne envie de tout détruire, il n’y a rien de plus détestable que la sincérité. Parce que la vérité fait toujours mal. Et puis il m’exaspère à toujours faire ce qu’il a envie. Je ne suis pas une poupée avec laquelle on joue quand l’envie nous en prend. J’ai horreur d’être considérée comme un objet, comme un droit ou une propriété. Alors oui, j’espère qu’il a mal, mal au point d’avoir envie de se jeter de ce toit de malheur. Le malheur et la détresse sont les plus belles expressions sur un visage et qu’y-a-t-il de plus délectable que de voir un visage joyeux passer à l’état de tristesse ? Mais peut-être est-ce simplement par pure jalousie ? Peut-être suis-je jalouse de ce Victor de malheur, pour une raison ou une autre ? Non, bien sûr que non, c’est impossible. Je possède tout ce qu’on pourrait désirer avoir, je n’ai aucune raison de la jalouser. C’est sans doute pas pur sadisme alors, ou par cruauté, ou quelque chose dans le genre. Et puis il le voulait tellement ce baiser, maintenant il l’a mais j’espère qu’il le regrette !

Tenez, le voilà qui se penche vers moi tout en s’enfonçant un peu ma lame dans la gorge. Quel idiot. Il joue à quoi là ?

-Qui à parler de fierté ? vous ne me comprenez pas... Tuer moi donc si vous en avais le courage, tuer moi si vous y arriver, j'ai le temps de nous faire faire un plongeons magnifique d'ici avant même que vous n'arriviez à la carotide, et vous y perdrez un cavalier et apparament le plus important pour vous, votre vie.

Bingo, je l’ai blessé. Je savoure. Surtout avec sa tête baissée là. Le tuer ? Quelle idée, si j’avais voulu le faire, il ne serait plus là pour le dire depuis longtemps. C’est qu’il me prend pour une autre le loup. Mais il vient de me menacer ce petit con. Comme si j’en avais quelque chose à battre.

-je ne vois pas ou vous avez vu que je peut vous contrôler et ça me dépasse que vous le pensiez surtout après avoir dit Maîtresse qui est un mots qui qualifie votre rang et me replace à celle qui me reviens de droit, un papillon encombrant et chieur que vous pouvez jeter à n'importe qu'elle occasion ?

Je hausse les épaules, qu’est-ce qu’il veut que ça me fasse ? J’ai la désagréable impression qu’il m’utilise comme un pantin sans me demander quoi que soit. Où est ma volonté propre là-dedans ? Et puis, un pion de plus ou un de moins, quelle différence !

-Vous pensez sérieusement que j’en ai quelque chose à faire de vos menaces ? Et c’est vous qui ne semblez pas avoir compris. Ma vie n’a que peu d’importance, je ne suis qu’une coquille vide dirigée par un jeu. Je pourrais mourir que ça ne changerais rien, le jeu c’est le jeu, il continuera avec ou sans moi. Et je dois vous avouer que l’idée de mourir ne m’effraye pas plus que ça, j’ai bien assez vécu. J’avoue ne pas cracher sur quelques années de plus, qui sait ce que l’avenir pourrait me réserver ! Ma vie n’est pas importante pour moi, c’est la manière dont je la mène qui m’importe plus que tout. Ce sont deux choses tout à fait différentes !


Je lui souris avant de ranger mon poignard, comme si j’avais eu l’intention de le tuer… enfin peut-être, mais juste l’espace d’une fraction de seconde. Je ne suis pas encore désespérée au point de tuer quelqu’un de mon propre camp. Le torturer un peu, lui mettre du plomb dans la cervelle, l’intimider,… passe encore, mais qui serait assez fou pour tuer un allié encore utile ?

-Et puis ne vous inquiétez pas pour votre vie, je ne suis pas encore assez folle pour tuer mon cavalier vous savez ! Enfin, je pense. Je n’ai donc aucune raison d’en vouloir à votre vie, ça ne m’apportera que des tâches à nettoyer, le sang c’est horriblement salissant, en plus avec la carotide le flux ne s'arrêterais pas avant un bon moment. Et je n’ai aucune envie de mourir couverte de ce liquide rouge, vous m’excuserez.


C’est vrai quoi, la dernière tâche que j’ai essayé d’enlever sur une de mes robes est toujours présente et en plus étendue en plus. C’est trop salissant, je préfère tuer de manière plus précise, plus rapide et moins poisseuse. En plus après il faut se laver correctement les cheveux pendant des jours pour éviter qu’une jolie mèche rouge vienne s’installer dans ma chevelure d’or. Merci bien. Je n’utilise que le couteau quand je suis sûre de ne pas me salir. Mais dans le vide, je ‘n’aurais guère le temps de réfléchir à la façon de le tuer correctement.

-Je me suis peut-être mal exprimé avec le mot manipuler, c’était peut-être fort, mais j’ai l’horrible impression d’être utilisée comme on jouerait avec une vulgaire poupée. Me prendre dès que l’envie en prend, me mettre dans telle position,… C’est très désagréable. Pour ce qui est du chieur, je ne peux vous contredire, vous êtes sans doute le pire chieur que je connaisse mais au moins vous avez le mérite d’être franc. Un peu trop même. Je suppose qu’on ne peut pas tout avoir…

Je me rassois contre la rambarde en jetant un coup d’œil en bas. Ah oui, ça ferait quand même un sacré plongeon, mince j’aurais presque le temps de prendre un thé en plein vol.

Je relève la tête, tiens je n’avais pas remarqué qu’il était si tard, la nuit est déjà là. Etrange, j’ai l’impression que cette partie vient à peine de commencer pourtant.

______________________________
Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeMar 21 Juin - 14:07

La lune va pas tarder à montrer le bout de son nez... Enfin la parti va pouvoir débuter pleinement, je suis déjà fou mais à la lune je deviens comment peut-on dire... pire ? Je la vois bien hausser les épaules, ma menace qui n'en ai pas une n'a pas l'air de lui faire tant d’effet que ça au moins elle n'a pas froid au yeux.

-Vous pensez sérieusement que j’en ai quelque chose à faire de vos menaces ? Et c’est vous qui ne semblez pas avoir compris. Ma vie n’a que peu d’importance, je ne suis qu’une coquille vide dirigée par un jeu. Je pourrais mourir que ça ne changerais rien, le jeu c’est le jeu, il continuera avec ou sans moi. Et je dois vous avouer que l’idée de mourir ne m’effraye pas plus que ça, j’ai bien assez vécu. J’avoue ne pas cracher sur quelques années de plus, qui sait ce que l’avenir pourrait me réserver ! Ma vie n’est pas importante pour moi, c’est la manière dont je la mène qui m’importe plus que tout. Ce sont deux choses tout à fait différentes !

Euuuh, oui et ? je suis pareil plus ou moins je suis venu dans ce jeux pour quoi à votre avis ? sourie autant que tu le veux, je ne dirais rien tant que tu aura ton cure-dent, oui c'est ça range le...

-Et puis ne vous inquiétez pas pour votre vie, je ne suis pas encore assez folle pour tuer mon cavalier vous savez ! Enfin, je pense. Je n’ai donc aucune raison d’en vouloir à votre vie, ça ne m’apportera que des tâches à nettoyer, le sang c’est horriblement salissant, en plus avec la carotide le flux ne s'arrêterais pas avant un bon moment. Et je n’ai aucune envie de mourir couverte de ce liquide rouge, vous m’excuserez.

Excuse accepter le sang c'est vraiment horrible à retirer du poils ! vraiment horrible comme texture.

-Je me suis peut-être mal exprimé avec le mot manipuler, c’était peut-être fort, mais j’ai l’horrible impression d’être utilisée comme on jouerait avec une vulgaire poupée. Me prendre dès que l’envie en prend, me mettre dans telle position,… C’est très désagréable. Pour ce qui est du chieur, je ne peux vous contredire, vous êtes sans doute le pire chieur que je connaisse mais au moins vous avez le mérite d’être franc. Un peu trop même. Je suppose qu’on ne peut pas tout avoir….

à force de jeter des regard dans le vide tu va tomber et vu que tu ma vexer je ne suis pas sur de te rattraper, enfin d'avoir envie de te rattraper ! La nuits est si belle et les arbres renvois le peut de soleil qui ose encore ce montrer. Il me détend et mon sourire reviens à l’assaut, oui je sais je suis chiant ! je m'en fou d’abords !

-C'est plus haut que vous le pensiez Milady ? Je ne vous menace pas le moins du monde je me défend, comme toute personne saine d'esprit...

Je rit encore et oui ! saint d'esprit alala ce que je peut être comique... J’espère qu'elle ne va pas avoir froid et encore moins ce doutez de ce qui peut arriver si la lune est pleine ce soir... est t'elle pleine ce soir j'ai un doute. Je souris en regardant ses yeux qui sont magnifique et dans les qu'elles ce reflète le ciel nocturne, vais-je voir si elle est pleine.

-Un nouveau cavalier qui peut servir ? Il vous sert et ne fais que s'amuser, je suis venu ici pour ça, surtout quelqu'un d'aussi intérréssant que vous chère maîtresse.

je suis sérieux et incline la tête pour lui prouver mon éternelle respect.
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeJeu 23 Juin - 12:17

Et le revoilà qui sourit. Exaspérant vraiment. Je me penche légèrement en arrière, c’est amusant. Je me demande ce qui se passerait si je me penchais un peu trop. Je basculerais sans doute dans le vide. Ça m’a tout l’air d’être bien amusant ! Je me demande si j’ai le droit d’essayer ? Peut-être pas, je ne suis pas encore capable de rester vivante après une telle chute. Dommage, mais peut-être pourrais-je tenter l’expérience dans quelques siècles !

-C'est plus haut que vous le pensiez Milady ? Je ne vous menace pas le moins du monde je me défend, comme toute personne saine d'esprit...

Plus haut ? Mmmm… un peu oui, mais je ne me sens pas le moins du monde menacée. Ce n’est pas comme si je pouvais craindre mon propre cavalier, ça changerait les règles tout ça. Si on devait commencer à se sentir menacer par quelqu’un de son propre camp, je règnerais sur un monde de psychose et de désolation. Merci bien mais non merci quand même ! Tant qu’à régner autant que l’entièreté de mon royaume soit un minimum vivant, non ? Par ailleurs, il n’y aucune raison de se méfier de ce petit loup. On dirait une peluche et ça m’étonnerais qu’il me pousse délibérément dans le vide. Par contre, je ne suis pas assez stupide pour le croire innocent, je suis prête à parier qu’en ce moment, ça ne lui viendrait même pas à l’idée de m’aider. Je ne me sens pas menacée, mais je me méfie tout de même. Mieux vaut prévenir que guérir, n’est-ce pas ? Et puis les accidents arrivent vite dans le coin !

Je lui jette un coup d’œil lorsqu’il se met à rire, c’est vrai qu’il y a de quoi rire ou alors de pleurer. Je doute fortement qu’il soit saint d’esprit, il doit être à peu près aussi fou que moi. Si lui est saint d'esprit moi je suis la reine d’Angleterre. Bon le revoilà qui sourit à présent ! Et cette manière de me fixer droit dans les yeux ! On ne lui a jamais dit que c’était très impoli de regarder quelqu’un dans les yeux tout en lui parlant. Ça peut mettre mal à l’aise après tout. Heureusement que ça n’est pas mon cas.

-Un nouveau cavalier qui peut servir ? Il vous sert et ne fais que s'amuser, je suis venu ici pour ça, surtout quelqu'un d'aussi intérréssant que vous chère maîtresse.

Alors comme ça il s’amuse ? Bon on est deux comme ça, magnifique ! Quel vilain flatteur, moi intéressante ? J’en rougirais presque… ou pas, mais qu’importe, le compliment est là ! Il croit pouvoir m’avoir avec des compliments ? C’est qu’il a totalement raison le petit loup totalement tort le petit loup, comme si un compliment pouvait me faire quelque chose. Il incline même la tête ! Ce qu’il est chou idiot !
Je me penche vers lui, un sourire aux lèvres avant de passer mes mains fraiches sur ses joues et d’approcher ma bouche de son visage... et de tirer légèrement ses joues comme on le ferait pour un garnement tout en gonflant les miennes, l’air boudeur.

- Ça ne va pas de paraitre aussi sérieux ! Souriez un peu comme vous savez si bien le faire, vous êtes doué pour ça non ? Vous voir avec cette tête sérieuse ça filerait presque de l’urticaire !

Puis je passe ma main dans ses cheveux, dieu que je veux ces oreilles-là !

- Vous ne voulez vraiment pas me les céder, hein ?

Bah quoi, il est dur en affaires aussi ! Je peux bien essayer encore une fois, non ? Et puis qui ne tente rien n’a rien !

______________________________
Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Dia_pe11


Dernière édition par Dia J. Dawn le Lun 4 Juil - 7:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeSam 2 Juil - 2:08

Mon éternel respect, non mais franchement, oui c'est débile, oui c'est très amusant mais vous allez arrêter de vous introduire dans mes pensée vous me faite ch... bon, ou en étais-je, elle est à deux centimètre de moi et je pourrais presque l'embrasser et l'envie me prend vite et me torture quelque secondes l'esprit, enfin juste avant qu'elle ne me tire les joues comme à une réprimande d'enfant, elle est trop mignonne avec ses joue gonfler je ne doit pas rire ça va la vexer mais je me remet à sourire comme le pire des abruti que cette terre n'ai jamais porter, et oui non merci je le sais ça que je le suis Namhého !

- Ça ne va pas de paraitre aussi sérieux ! Souriez un peu comme vous savez si bien le faire, vous êtes doué pour ça non ? Vous voir avec cette tête sérieuse ça filerait presque de l’urticaire !

Ok je prend note, pfff je rigole je prend note de rien de tous, elle aime juste me voir sourire il y a quoi d'autre à dire ? Contact étranger dans les cheveux, oula ce que on cerveau réagit bien non ? non... ok bon bah je vous demanderez pas votre avis nah ! sa main et douce et ce rapproche dangereusement de mes oreilles et la je vais me mettre à rire si elle les touches car sa chatouille un tentinais.

- Vous ne voulez vraiment pas me les céder, hein ?

Bah tien comme si je ne m'y attendais pas, et vos yeux vous voulez bien me les arracher et me les mettre dans un bocal ? non bien sur que non... mais des solution s'offre à nous... et je vais y réfléchir avant de...

-Alors je vous les cèdes volontiers mais contre... des baiser de temps à autres.

Oups enfaîte c'est sorti avant que la raison me demande si c'est bien ou pas ce que je viens d'annoncer. Je souris comment un débile en passant mes doigts sur ça douce joue en explorant le fond de ses yeux qui sont t'elle des rubis.

-Où bien, Cerise sur le gateau, je vous mord et vous devenez comme moi, queue, oreilles aussi et les mienne vous appartienne totalement, mais la condition est que vous deveniez ma compagne...

Ah ouai, franchement j'ado... MAIS PUTAIN VICTOR C'EST A TA SUPÉRIEUR QUE TU PARLE CELLE QUI VEUX TE FLAMBER POUR MIEUX TE FAIRE TUER !

Ah oui je n'y avais pas penser comme ça mais bon tant pi après tous j'attend de voir sa réaction avant toutes chose. Je souris et je pose ma menton ma main sous son menton pour poser mon pousse sur sa lèvres inférieur. Alala ce que le jeux peut nous pousser a faire certaine fois c'est assez choquant tous de même, oui oui vous m'avez entendu je me suis choquer moi même ! A au faite Oui la Lune est pleine ce soir mais je sent une odeur de pluie et la température baisse d'un cran, je regarde a moitié derrière au niveau de la foret et y découvre les oiseaux qui parte vers le lointain, un Orage ce prépare, j'adore les éclair et le tonnerre, une force de la nature à l'état pure que personne peut contrôler ni déjouer.
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeLun 4 Juil - 6:10

Tiens, je pourrais caresser ses oreilles pendant des heures ! Mais il a l'air de tergiverser... pourquoi donc ?! Ne devrait-il donc pas considérer comme un honneur que je veuille en faire un manteau de fourrure ? Je ne comprends pas, vraiment... Un tiers de cette école serait prête à tuer pour un seul de mes regards ! Bon d'accord, un autre tiers aurait plutôt tendance à tuer pour avoir ma peau, mais ce n'est qu'un détail ! Donc en toute logique, un tiers de cette école serait prête à tuer ce Victor… et un autre serait prêt à l’avoir dans son camp pour mieux m’atteindre… Intéressant ! Mais en réalité tout ceci n’a aucun intérêt et je m’en fiche totalement ! Maintenant … je vais peut-être arrêter de me faire une fixette sur ses oreilles ou on va encore me prendre pour la fétichiste que je ne suis pas. Il est si facile de se faire mal voir de nos jours.

-Alors je vous les cèdes volontiers mais contre... des baiser de temps à autres.

Tenez, qu’est-ce que je disais, il est si facile de se faire prendre pour une fille de joie de nos jours… Attendez il a dit quoi là ? Baisers ? Mais il n’a pas encore compris la leçon ou quoi ? Il sait ce que ça valent mes baisers oui ? Au moins cent fois cette paire d’oreilles ! Oui, oui je sais, toujours aussi modeste, n’est-ce pas ?

Je le regarde, un masque de mépris prenant forme sur mes traits quand il me sort son sourire stupide. N’a-t-il donc aucunement conscience qu’il est vraiment idiot ? A moins qu’il ne le fasse exprès ? Je le foudroie du regard quand il passe sa main sur ma joue. De quel droit ose-t-il !? Et cette manière de me regarder droit dans les yeux… j’espère que mon regard et suffisamment assassin à son gout !

-Où bien, Cerise sur le gateau, je vous mord et vous devenez comme moi, queue, oreilles aussi et les mienne vous appartienne totalement, mais la condition est que vous deveniez ma compagne...

Mes poils se hérissent et je feule tout en donnant une tape sur sa main. Pour qui se prend-t-il ? Compagne ? Moi ? Un loup-garou ? Comment pourrais-je avoir envie de devenir la compagne de quelqu’un ? Je n’appartiens qu’à moi-même ! Devenir la compagne de quelqu’un ce serait renier ce que je suis ! Je ne suis que mes envies ! Pas celle des autres ! Mon cœur est à moi ! Pas plus que mon corps ne soit soumis à n’importe qui ! Et il s’imagine pouvoir changer ça d’un claquement de doigts et dans le cas présent d’un coup de dents ?

Et pourtant il continue à prendre mon menton dans sa main avec son sourire ! Et me toucher les lèvres de cette façon ! J’ai bien envie de le mordre tiens.

Je relève subitement la tête. Il y a de l’orage dans l’air et je ne parle pas seulement de ma colère. Un orage se prépare vraiment. Je sens un frisson me parcourir l’échine et j’ai envie de retourner à l’intérieur. Non que j’aie peur de l’orage ! Mais… je n’aime pas c’est tout. Et puis tout le monde sait que l’eau et le feu n’ont jamais fait bon ménage. Et on pourra dire tout ce qu’on voudra, la pluie c’est de l’eau.

- Compagne ? Moi ? Un loup-garou ? Vous divaguez très cher !

Mince m’en voilà réduite à parler comme une vieille. Zut.

- Et pour ce qui est… des baisers, c'est complètement et totalement du chantage mais je suppose que je pourrais faire avec. Mais ne le tenez tout de même pas pour acquis.

Je crache ces mots à contrecœur avant de me dérober aux doigts de Victor et de le prendre par le poignet. On va continuer cette conversation mais certainement pas ici ! Certainement pas alors que de grosses gouttes d’eau me tombent dessus, certainement pas alors que la foudre peut frapper d’un moment à l’autre. D’accord la foudre c’est du feu… mais on ne se méfie jamais suffisamment de son propre élément. En plus ça fait trop de bruit à mon gout. Et puis j'ai besoin de temps pour préparer ma petite vengeance. C'est sans aucun doute mesquin et petit mais... il va me payer cher cet affront. Je ne sais pas encore comment, mais je saurais attendre. Il me le payera d'une manière ou d'une autre.

______________________________
Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeJeu 28 Juil - 23:07

Mes poils ce hérisses tous comme mon hôtesse mais moi c'est d'excitation en voyons au loin les éclairs déchirer le ciels qui s'assombri, un peintre pourrais peindre à en mourir devant une tel scène. Qu'es que je raconte moi... je la regarde de nouveau dans les yeux avant qu'elle ne me donne une tape sur la mains j'êmet un petit rire forcer en me caresser la main et de la replacer au même endroit qu'avant, je ne me laisserais pas avoir si près du but.

elle releve la tête et c'est qu'a ce moment présents que j'apperçois une lueur je ne sais même pas si je peux le qualifier ainsi tellement c'est faible, du stress, une infime touche de peur je ne suis pas sur. Mais l'orage qui approche correspond bien à son caractère pourtant: une force de la nature, irrésistible et inarétable, de quoi aurais t'elle peur ? enfin si elle à peur bien sur... avec elle je ne suis sur de rien.

- Compagne ? Moi ? Un loup-garou ? Vous divaguez très cher !

Très cher ? divaguez ? c'est elle qui ce met à divaguer ! une vielle qui est terroriser par deux trois gouttes minuscule, enfin minuscule... ouai je me comprend on va dire. je monte la tête vers le ciel et souris la nuit va être ensanglanté si je reste dehors.

- Et pour ce qui est… des baisers, c'est complètement et totalement du chantage mais je suppose que je pourrais faire avec. Mais ne le tenez tout de même pas pour acquis.

Malgré le" ne le tenez pas pour acquis" me voila en train d'exploser de joie, en rajoutant le fait qu'elle ce retourne et m'attrape par le poignet, c'est un explosion de sentiment contraire qui me surprend. Tournez le dos à un loup garou, soit elle est folle soit elle en a rien à foutre. un peut des deux qui sais ? Je pousse mon poignet de façon à ce que ce soit mes doigt qui s’entre lasse aux siens et ce laissant faire j'imagine qu'elle à e chose à autres choses à penser. Elle voulais quitter le toit ça je l'avais comprit mais je voulais voir le lever de lune et je pense qu'elle aura du mal à manier un feu nourrit sous cette pluie diluvienne.

-Pourquoi partons-nous ? Vous n'avez pas envie de rester ? moi si.

Juste avant la porte qui nous auraient fais descendre vers les niveau inférieur je la plaque d'un mouvement habile du bras contre le mur, elle à l'abri de la pluie et moi les cheveux trempé.

-Vous pourrez faire avec mais je ne dois pas le tenir pour acquis ? je lègue mes oreilles contre une promesse pas contre un mirage, Milady...

Je ne suis pas la moitié d'un homme intelligent, enfin j'espère et j'aimerais qu'elle le comprenne.

-J'attend une promesse et en échange vous avez comme promesse que c'est oreilles sont votre propriété et que je ne mordrais pas, sauf sur demande en tous genre votre personne. Et que je vous conduit aux secs.

La si elle n'est pas satisfaite je craque et je saute du toit pour allez chasser des élèves aux hasards nightmare ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeDim 31 Juil - 19:28

Mince, ça arrive plus vite sur nous que je ne l’aurais pensé. Toute cette eau autour de moi, c’est à me rendre malade. Je déteste la pluie, c’est agressif, ça vous assaille de partout pour finir par vous laisser dans un état déplorable. En plus, pas moyen d’allumer la moindre flammèche avec ce temps pourri. Je manque vraiment de chance, surtout avec ce loup-garou de malheur dans mon dos. Au pire j’aurais recours à un dragon capable de lui faire sa fête, mais je ne le pense pas suffisamment stupide pour s’en prendre à moi, ça serait vraiment idiot. Et il m’a donné l’impression d’être quelqu’un de censé. Enfin, quand je dis censé, je me comprends, ce type est aussi barge que moi ce qui fait de lui quelqu’un de parfaitement raisonnable à mes yeux, élémentaire non ?

Je jette un coup d’œil vers le ciel et maudit cet orage qui semble s’approcher de nous à la vitesse grand v, je me sens légèrement nauséeuse. Je sens le poignet de ce Victor me glisser des mains mais je m’en fiche complètement, je ne l’oblige pas à me suivre. Si je dois me mettre en colère ça sera plus tard et certainement pas maintenant quand je suis cernée par de l’eau. Non pas que je déteste totalement ça, j’aime beaucoup me prélasser dans ma baignoire de la taille d’une piscine pendant des heures entières mais au moins là, l’eau est chaude et non froide et désagréable. Bref, la pluie me révulse vraiment. J’avoue tout de même que je suis étonnée, je pensais qu’il allait profiter du fait que je sois de dos pour me faire un sale coup, mais même pas, il passe même ses doigts dans les miens… un vrai bon toutou. Pour un peu j’aurais envie de lui acheter un collier, une niche et tout le bazar et de l’appeler Médor… han ça pourrait être marrant ! Bon super, je pète officiellement un câble. Je l’avais dit que la pluie ne m’était pas bénéfique.

- Pourquoi partons-nous ? Vous n'avez pas envie de rester ? moi si.

Je fais mine de ne pas avoir entendu, pas envie de répondre et puis il m’emmerde avec ses question lui aussi et je me fiche complètement de ce qu’il veut, mon petit bonheur personnel passe avant tout, il n’a pas encore compris ? Je m’apprête à ouvrir la porte du toit, premier pas vers loin de cette eau de malheur, quand je me retrouve plaquée je ne sais comment contre le mur avec cet idiot trempée comme une soupe devant moi. Il tient vraiment à ce que je lui fasse passer l’envie de me recroiser son chemin un jour ou quoi ? Je le savais bien que j’étais folle pour lui faire dos, mais je cherchais plutôt à quitter ce toit de malheur à ce moment-là. Maintenant que je suis temporairement plus ou moins au sec il va voir ce que c’est que de se mettre Dia à dos, non mais ras-le-bol de lui servir de jouet là ! Mince, c’est que ça lui va bien les cheveux mouillés.

- Vous pourrez faire avec mais je ne dois pas le tenir pour acquis ? je lègue mes oreilles contre une promesse pas contre un mirage, Milady...

Un mirage ? Allons donc quelle idée saugrenue ! Je dirais plutôt… moui un mirage semble être le bon mot finalement. C’est qu’il est moins idiot qu’il n’en a l’air. Enfin, il réfléchit pour ce qu’il veut parce que je ne sais pas s’il a remarqué que j’aurais pu le cramer pour beaucoup moins que ça. Mais au moins il a dû cran pour m’obliger à rester sur ce toit alors que j’ai juste envie de partir. C’est sûr que s’il ne pleuvait pas, le tas de cendres serait déjà là.

- J'attend une promesse et en échange vous avez comme promesse que c'est oreilles sont votre propriété et que je ne mordrais pas, sauf sur demande en tous genre votre personne. Et que je vous conduit aux secs.


Bon visiblement il n’a pas encore compris que je ne promets jamais rien à personne. Et puis qui lui a dit que je voulais aller au sec, j’aime peut-être beaucoup la pluie ! Bon d’accord, je ne risque pas de leurrer beaucoup de monde après avoir voulu détaler comme un lapin, mais tout de même il m’énerve à penser qu’il suffit de faire ce que je désire pour obtenir ce qu’il souhaite. Techniquement ça ne marche que dans un sens, on fait ce que je désire pour… euh… pour avoir le plaisir de me faire plaisir ! Logique, n’est-ce pas ? Bon d’accord c’est digne du comportement du gosse pourrie gâtée, mais je fais ce que je peux avec ce que j’ai. Et puis il rêve s’il pense que je vais lui demander un jour de me mordre.

Je croise mes bras sur ma poitrine et je me demande si j’ai le droit de piquer une crise ou de bouder pendant trois semaines. Sérieusement il exagère ! Ou alors c’est moi qui vais trop loin ? Pff… quelle idée ! Je ne vais jamais trop loin. Mais sur ce coup-là, c’est vrai qu’il a l’air prêt à craquer et ce n’est pas dans mon intérêt immédiat de le faire craquer. Sous cette pluie il a l’avantage. Zut ! Si mes invocations étaient plus rapides ça aurait pu le faire, mais là il n’a qu’à tendre la main pour m’étrangler, remarquez c’est réciproque aussi, mais bon en combat à mains nues je ne suis pas encore sûre de gagner contre un truc avec pleins de dents, haut et gros comme je ne sais quoi. On va donc oublier l’idée. Et puis bon ce n’est pas comme si j’allais en mourir, mais tout de même ça ferait un mal de chien ! Et si je pouvais éviter d’avoir mal, ça m’arrangerait quand même un peux tout de même ! J’ai pas encore complètement virée masochiste moi. Bon résultat des courses, j’en suis où ? Ah ben oui, nulle part. Mince, j’aurais tout de même juré que j’avais un coup d’avance sur lui ! Je suis sûre quand sans cette fichue pluie diluvienne, j’aurais remporté la manche haut la main. Bah au pire s’il tente de me tuer je peux toujours me défendre… il me reste quoi comme arme qui lui est inconnue ? Hum, zut, pas grand-chose. Bah au pire un coup de pied bien ajusté juste là où il faut pourrait temporairement me sauver la mise, nan ? Mouais, je rêve éveillée là. Il me reste quoi comme alternative à part la fuite et le risque de me faire bouffée ? Ah oui… capituler. Rien que le mot me donne de l’urticaire. Enfin ça va, je ne laisse tomber que pour une manche, ce n’est pas comme s’il avait déjà remporté la guerre !

Je soupire avant d’hocher la tête doucement et de fulminer intérieurement. Ça m’énerve ! J’ai été obligée de lui céder. Non pas que ça me déplaise, ça pourrait même être intéressant, mais il n’y a rien de plus frustrant que de devoir capituler, surtout que j’avais juré que je lui ferais mordre la poussière. Sale gosse arrogant… Quoi qu’il en soit, je n’en ai pas perdu pour autant ! Je ne perds jamais, enfin pas encore. Il est né cent années trop tôt pour me faire perdre, et puis perdre c’est… c’est comme si mon monde s’écroulait ! Donc je ne capitule que pour ça, une simple manche. En plus l’échange n’est pas des plus déplaisant et si on peut arriver à trouver un terrain d’entente pourquoi pas. Et puis bon, une promesse est une promesse… Mais il ne perd rien pour attendre celui-là !

- D’accord…

Je relève la tête, assez énervée tout de même mais moins qu’il y a dix secondes mais assez pour faire bonne mesure, tout de même, et je décroise mes bras. Bon je fais ma chieuse mais ce n’est pas la fin du monde, ça pourrait être nettement pire. En plus j’ai toujours eu un faible pour les grands sadiques avec de jolies oreilles… Enfin je n’en ai jamais vu, mais je suis sûre que ça doit faire longtemps… en y réfléchissant bien… bon y a déjà eu à grandes quenottes, ça pourrait rappeler ses crocs… les longs cheveux noirs pourraient faire référence à son pelage… par contre les oreilles, je ne vois vraiment pas là… Ah mais si ! Alice au pays des merveilles, j’ai toujours trouvé le chat génial, à moins que ça ne soit le lapin ? Mais qu’est-ce que je raconte, moi ! On s’en fout de tout ça, pour l’instant il m’énerve, point barre. Inutile de lui trouver des ressemblances avec d’autres, ce que je suis étourdie tout de même, j’oublie toujours facilement que je suis censée être en colère contre quelqu’un. Enfin, sauf quand le quelqu’un en question est mort et enterré bien évidement, j’aime toujours dire un petit mot aux enterrements. Je trouve que ça fait bien que je sois sur place pour rappeler à quel point ma proie était gentille, heureuse de vivre,… si vous saviez les larmes que ça a déjà fait couler, vraiment distrayant ! Mais soit !

- D’accord, vous avez ma parole. Ça vous va comme ça ?

Je le foudroie de mon regard le plus noir en le maudissant mentalement de toutes les injures que je connais, vu le nombre ça ne prend que quelques secondes, parce qu’après tout saperlipopette n’est pas destinée à une personne et en plus c’est ringard. Je me pince l’arête du nez en soupirant une nouvelle fois avant de jeter un coup d’œil discret vers le ciel. Mince, mais c’est que l’orage est presque là ! Je veux partir ! J’adore la nuit mais là c’est sous la pluie, par conséquent je n’aime pas.

- Mais je veux être au sec dans moins de trois secondes ! Et si jamais… si jamais vous essayez de me mordre, je vous jure que je vous réserve un sort pire que la mort, vu ?!

Il a intérêt à avoir compris le message parce que sinon je vous jure que si ça ne lui va pas, je l’étrangle sur place ! Ça sera excellent pour mes nerfs ! Et puis même si ça lui va, j’ai le droit ? Ça me démange sérieusement là.

______________________________
Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Victor Clay

Victor Clay

Messages : 122
Date d'inscription : 22/05/2011

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Hetero, et aime jouer !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Loup-garou

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Sep - 1:53

Elle croise les bras... elle n'est donc pas satisfaite... alala j'adore cette fille ! je suis peut être complètement dingue mais si je suis rentrer chez les Nightmare c'est que je sais ce que je veux et si je le veux je l'ai point. Et elle peut y réfléchir autant qu'elle veux la pluie et le feu ça ne fais pas bon ménage j'ai un sacrée avantage, je fais peut être maso pervers et complètement dingue et bah... oui vous avez raison je le suis peut être un peut...

La mordre à été qu'une supposition bête et stupide mais en y réfléchissant bien, son caractère, sa posture et tous son être respire l'alpha ! je ne suis pas fou au point de la mordre sans son autorisation mais pas non plus pour abandonner au premier mot de madame, je sourit encore bêtement en la regardant bouder comme une enfant qu'un aurais trop gâté, c'est marant dans mon enfance chez les gens pauvre ce genre de réaction n'existais pas.

- D’accord…

hein que quoi ? j'étais perdu dans des pensée pas forcement catholique... pardonner moi elle à l'air énerver et pourtant elle me cède ? je suis fan, totalement contradictoire.

- D’accord, vous avez ma parole. Ça vous va comme ça ?

J'adore cette fille je l'ai déjà dit ? elle est assez énerver pour me tuer mais me cède tous ! je vais pas pousser une guerre ce manie sur plusieurs bataille et j'ai gagner celle là mais je me demande si elle à saisi le fais que si mes oreille lui appartienne, je ne vais pas la quitter souvent... Je jubile déjà de quitter ma chambre poisseuse et de me retrouver dans une grande chambre luxueuse.

- Mais je veux être au sec dans moins de trois secondes ! Et si jamais… si jamais vous essayez de me mordre, je vous jure que je vous réserve un sort pire que la mort, vu ?!

Je peut pas rêver tranquille s'il vous plait ? Oui à vos ordre milady, tous ce que vous voulez milady, milady, milady ! MILADY ! ahahah elle va me tuer si je continue à sourire comme un idiot, mais je me vois bien commencez une valse de l'ancien temps avec elle la sur le toit, je le fais ou non ? ... non peut être pas je risquerais ma vie et peut être encore pire, ma virilité sur ce coup là ! J'opte donc pour quelque chose qui me ressemble plus, je la porte aussitôt dans mes bras comme la princesse qu'elle est en regardant passé la surprise sur son visage aussitôt remplacer par une colère divine et exquise.

-Trois secondes ? Il faut que je me dépêche alors...

Les marches ? non trop banale... mmmhhh et si ?

-Fermer les yeux, c'est un conseil.

Me voila qui cours vers le bord du toit avec un démons dans mes bras, et au moment de sauter je sens mon excitation ce libérer, que ressent t'on quand on vole ? Je lui en donne un aperçu avec cette chute qui me parais durée une éternité, es ce que le fais qu'elle soit avec moi m'est rallongé cette impression ? J'ai pas le temps d'y penser le sol ce rapproche et évidement, le choc inévitable.

Je rit légèrement en m’agrippant d'un bras que j'ai libérer à une branche d'arbres pour me ralentir et je tombe sur le sol en douceur, je me dépêche de passé par la porte principal et d'avoir gagné le hall sous le regard horrifié des élèves présent. Je ne prend conscience que la peur qui exalte de leurs yeux ne viens pas pour moi mais de la personne que je porte dans mes bras. je la pose au sol et la surveille une demi secondes, une chute comme celle la vous rendent les jambes comme des nougat au soleil, miam, qu'es que je dit moi !

Je lit sur son visage de la pe... de la colère et je la trouve resplendissante, avant qu'elle ne puisse me cramer sur place je décide de jouer ma dernière carte, je l'embrasse, doucement et tendrement, et sous ses trait de colère je sens qu'elle fond, enfin c'est mon souhait... en ai t'il réellement le cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitimeDim 18 Sep - 3:16

Il sourit ! Je viens de le menacer et il sourit ! En définitive ce type, n’a vraiment rien à la place du cerveau. N’importe qui aurait fui depuis belle lurette, non ?! En plus le temps de sourire et ses trois secondes autorisées sont passées… conclusion, j’ai le droit de la martyriser ! Aaaah, on va enfin pouvoir s’amuser correctement ! M… mais qu’est-ce qu’il fiche bon dieu ?! Je veux redescendre et tout de suite ! J’ai toujours détesté les princesses et les stupides contes de fées ! Hors de question d’être portée de la sorte ! Laissez-moi descendre !

Visiblement il a l’air de s’en foutre royalement et plutôt que s’empresser de prendre les escaliers, se dirige vers le bord du toit. Aie, je devine ce qu’il va faire et je n’aime pas ça, mais alors vraiment pas du tout ! Il est absolument hors de question que je me fasse assassiner aussi stupidement ! J’ai encore tellement de choses à voir, tellement de gens à torturer !

-Fermer les yeux, c'est un conseil.

Pardon ?! Et pourrait-on m’expliquer pourquoi je devrais fermer les y… Mais c’est qu’il saute ce crétin ! Je pensais qu’il allait me faire basculer par-dessus bord, pas qu’il sauterait dans le vide avec moi ! Et il y a pensé à la terrasse intermédiaire ? Il y a pensé ?! On va s’aplatir tous les deux comme des crêpes et je ne pourrais même pas lui faire la peau moi-même ! Mauvais joueur !

Je regarde le sol se rapprocher de plus en plus, toujours en train de me remuer le cerveau pour comprendre comment diable a-t-il pu éviter la terrasse intermédiaire, ce n’est absolument pas humainement possible ! Je veux qu’il n’a d’humain qu’une partie de son apparence mais tout de même ! Mon dieu, et ce sol qui se rapproche à une vive allure, je vois déjà ça d’ici. La fin du jeu par meurtre de la Reine et mort du meurtrier. Ça ferait bien tiens ! Mais il a un plan pour qu’on s’en sorte tout de même, hein ? Il a un plan oui ou zut ?! Qu’est-ce qu’il attend pour sortir des supers ailes de chauves-souris qui nous sauveraient juste à temps, hein ?! Mais non, au lieu de les sortir, pour autant qu’elles existent, monsieur continue à chuter avec ma personne dans ses bras. C’est d’ailleurs quand je sens l’un desdits bras me lâcher que je me cramponne fermement à l’idiot du village et de fermer les yeux en me demandant pourquoi je ne me suis jamais convertie au christianisme, j’aurais au moins pu mourir l’âme en paix après quelques ave maria ou des trucs dans le genre et un bon million de confessions. L’instant d’après je me demande si je suis morte et en ouvrant les yeux, j’ai la surprise et la joie, soi-dit en passant, de constater que non seulement, Ô miracle, je suis toujours vivante, mais qu’en plus je suis presque dans le hall ! Mais tout de même, on ne m’ôtera pas de l’esprit qu’il lui a fallu nettement plus de trois secondes pour tout ce petit manège ! Une expédition punitive s’impose ! Âmes sensible s’abstenir, ça risque d’être choquant ! J’en jubile à l’avance…

Bref, toute perdue dans mes pensées, je ne remarque que trop tard les dizaines de paires d’yeux braquées sur nous et je me mets à rougir en me rendant compte qu’il me tient toujours comme une de ces sortes de nunuches de princesses. Je vais le tuer, il vient de me ridiculiser devant une partie de mes pions ! Et après on va s’étonner qu’ils sont tous traumatisés ! En fait je ne vais pas le tuer, je vais d’abord l’étriper, l’étrangler, l’égorger, le cramer, et puis seulement, si je suis de bonne humeur à ce moment-là, seulement je consentirais à le laisser trépasser.

Et enfin, pour une raison mystérieuse, mes pieds se retrouvent enfin en contact avec le sol. Bon, j’ai surtout l’impression d’avoir des nuages à la place des jambes, et je dois me faire violence pour me maintenir debout, mais plutôt mourir que de flancher devant cette peluche psychopathe !

Je m’apprête à déverser tout mon venin quand il s’approche de moi et m’embrasse, assez soudainement je dois dire. C’est alors que je fais une chose à laquelle je ne m’attendais absolument pas et je me demande comment mes bras sont parvenus dans sa nuque aussi rapidement ! Roooh et puis zut, je viens de frôler la mort, c’est une réaction tout à fait naturelle de chercher du réconfort et puis rien ne dit que je ne peux pas me détendre avant de le massacrer, sans compter qu’il m’appartient plus ou moins et que j’ai prévenu les âmes sensibles ! Je n’ai donc rien à me reprocher, n’est-ce pas ?!

C’est donc le plus naturellement du monde qu’après l’avoir embrassé, je lui lance un regard on ne peut plus mortel avant de lui tourner le dos. Inutile de m’en prendre méchamment à lui aujourd’hui, j’ai encore les jambes qui flageolent mais il ne perd décidément rien pour attendre !

- C’est bon pour une fois mais je vous jure que si jamais vous me refaites ce coup-là, je vais vous… ! Enfin bref, vous avez compris l’idée.

Il a de la chance que je sois de bonne humeur et pas suffisamment forte pour lui refaire le portrait !

______________________________
Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]   Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay] - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue chez les Nightmares ! [Victor Clay]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat :: Dans le pensionnat :: Toit :: Repère des Nightmares-
Sauter vers: