Le pensionnat

Entrez dans le monde des rêves, mais évitez de faire trop de cauchemars... Entrez dans le jeu où tous les coups sont permis.
 
Le Deal du moment : -60%
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
Voir le deal
15.99 €

 

 Panne de thé (Hiroki Ikeda)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dia J. Dawn
Queen of Nightmares
Dia J. Dawn

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27
Localisation : Sans doute quelque part.

Dossier personnel
Orientation Sexuelle / Type: Du moment que ça sait obéir, le reste n'a aucune importance !
Clan: Nightmares
Pouvoirs: Le feu ♥

Panne de thé (Hiroki Ikeda) Empty
MessageSujet: Panne de thé (Hiroki Ikeda)   Panne de thé (Hiroki Ikeda) Icon_minitimeVen 29 Juil - 1:06

Je me suis levée de bonne humeur ce matin pourtant, mais allez savoir pourquoi, quand j’ai vu mon secrétaire de Nightmare s’amener avec un grand sourire sadique placardé sur le visage et un pile de dossiers dans le bras, j’ai vite déchanté. Il aurait au moins pu avoir la décence de paraitre désolé pour ma pauvre personne, non ? Et il aurait pu avoir la gentillesse de lui amener un thé aussi ! Dire que j’avais dû lui demander ! D’habitude ce genre de choses se faisait tout seul, non ? Ça tombait plutôt sous le sens tout de même ! Mais non, je m’étais abaissée à demander quelque chose. Raaaah, les jeunes recrues de nos jours, ne sont plus ce qu’elles étaient de mon temps… Mais je radote une fois de plus, c’est fou ce que ça m’arrive régulièrement ces derniers temps. Quoi qu’il en soit il en met du temps pour le faire mon thé. Je veux bien qu’il doit être en train d’agoniser quelque part après que je l’ai légèrement amoché, mais s’il pouvait avoir l’obligeance de m’apporter ce thé avant de me claquer entre les doigts, ça m’arrangerait énormément ! Bon, je sens que je vais devoir me le faire toute seule cette tasse de thé. Les larbins je vous jure…

Je repose brusquement la paperasse sur mon bureau avant de m’approcher de la fenêtre. Il fait gris aujourd’hui, presque noir. Si on comptait un vampire parmi nos rangs, ça serait le jour parfait pour une sortie… Mais qu’est-ce que j’ai encore à penser à autant de choses stupides et futiles ? Un peu d’air frais me ferait le plus grand bien ! Après tout, sortir pour se changer les idées, n’est-ce pas une merveilleuse chose ? En chemin je pourrais même peut-être avoir l’opportunité de rencontrer une dizaine de petits pions et d’en traumatiser gentiment quatre ou cinq pour bien commencer la journée. Bon et si j’allais me faire ce thé par la même occasion ? Excellent pour mes nerfs.

Je me dirige vers ma réserve personnelle avant de constater avec stupeur et surtout énervement que cette dernière est vide hormis cet infâme breuvage qu’ils osent appeler café et que je ne sais plus quel crétin a eu la mauvaise idée de m’offrir pour Noël dernier, à moins que ça ne soit pour mon anniversaire ? Ah suis-je bête, personne ne connait ma date d’anniversaire, moi la première. Enfin soit, je ne vais pas débattre toute seule dans ma tête en attendant que quelqu’un me réponde… D’ailleurs pourquoi personne ne me répond jamais quand je commence à me parler à moi-même, hein ? Bon, je suppose que j’aurais du souci à me faire pour ma santé mentale si quelqu’un me répondait de ma tête, mais d’un autre côté je suis presque sûre d’être totalement folle, alors un peu plus ou un peu moins…

Je prends un grain de café noir et l’observe un instant. En y regardant de plus près ce truc était peut-être destiné à m’empoisonner à la base ? Bah, après tout je m’en balance complètement, j’ai vraiment pas envie d’aller jusqu’à ce truc infâme que les élèves nomment réfectoire et tout ça pour boire du thé. Il suffit de faire mes prières, de prendre mon courage à deux mains et de boire… ce truc noirâtre qui coupe l’appétit. Peut-être que me pinçant le nez ça passerait mieux ? Allez… un, deux, trois !

Je lâche la tasse brusquement, laquelle va joliment s’écraser au sol en salissant ma robe, tout en avalant avec difficulté cette infâme mixture, pâle comme la mort. C’est bien parce qu’une fille ne recrache jamais rien et que ça me tâcherait encore plus ma robe, parce que sinon, ce truc finissais au sol. C’est dégueulasse ! Même du vrai café c’est meilleur et pourtant ce n’est déjà pas très bon à la base. Je le savais que c’était du poison ! Bon c’est officiel, je suis bonne pour aller me chercher du vrai thé dans le réfectoire. Rien que le nom me donne de l’urticaire.

Je sors de mes appartements en claquant furieusement la porte derrière moi et me dirige au pas de course vers la cantine. On va oublier d’aller traumatiser un ou deux pions, aujourd’hui la mission consiste à revenir vivante parce que ce lieu est bourré d’étudiants, qui m’aiment plus ou moins ou pas du tout et qui donneraient n’importe quoi pour avoir ma peau. Je regarde l’heure en passant dans le hall et me maudit intérieurement. J’aurais pu mieux choisir mon heure, venir à midi et demi dans un réfectoire bourré d’étudiants qui mangent paisiblement et qui veulent ma mort, je ne suis pas sûre que ça soit la meilleur manière de rester en vie…

Je jette un coup d’œil sur ma robe avant d’esquisser une jolie grimace. J’avais complètement zappé l’énorme tâche. Bon ! Je peux le faire, il suffit d’aller tranquillement là-bas et d’en revenir rapidement, tout va bien ! J’espère juste ne croiser personne, ami ou ennemi. Parce que franchement, je pense bien n’avoir jamais été aussi peu présentable dans cet établissement. Honte sur moi.

______________________________
Panne de thé (Hiroki Ikeda) Dia_pe11
Revenir en haut Aller en bas
https://le-pensionnat.forumgratuit.be
 
Panne de thé (Hiroki Ikeda)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pensionnat :: Dans le pensionnat :: Aile gauche :: Réfectoire-
Sauter vers: